Stonehenge : le mystère s'épaissit

07/09/15 à 10:45 - Mise à jour à 13:58

Source: Bbc

L'énigme autour du monument mégalithique de Stonehenge est loin d'être résolue. Une couche de mystère vient d'être rajoutée suite à la révélation ce week-end de la découverte d'un second site par des archéologues.

Stonehenge : le mystère s'épaissit

© Reuters

L'équipe composée d'archéologues et de scientifiques "The Stonehenge Hidden Landscapes" explore le site de Stonehenge dans les moindres détails depuis 5 ans. L'équipe a finalement fait une grande découverte. A seulement 3 kilomètres du site principal, ils ont trouvé 90 énormes pierres - chacune d'une hauteur de 4,5 mètres - enfouies dans le sol ont-il annoncé ce lundi à Bradford. L'archéologue britannique Vince Gaffney estime qu'il s'agit du "plus grand monument de pierres (...) découvert en Grande-Bretagne, et même en Europe".

Les archéologues ont découvert ces pierres à l'aide des techniques les plus avancées de cartographie du sous-sol du site datant du Néolithique. Les pierres étaient enfouies à environ un mètre de profondeur aux alentours du lieu-dit "Durrington Walls". Aussi baptisée "Superhenge", il s'agit d'une grande enceinte de 500 mètres de diamètre située à environ 3 kilomètres au nord-est de Stonehenge. A cet endroit, vivaient à la période néolithique (il y a 4500 ans) de nombreuses personnes, les restes de plus de 1000 maisons y ont été trouvés. Aujourd'hui, il ne subsiste plus qu'un large talus de terre.

Les pierres formaient jadis une arène constituée en demi-cercle, sur le site de Salisbury. Elles auraient été alignées avec la trajectoire du soleil pendant le solstice d'hiver. Les blocs revêtiraient une signification religieuse et auraient été utilisés lors de rites tout comme les pierres de Stonehenge.

Les scientifiques n'ont pas encore trouvé d'explications précises sur le fait que les pierres -posées sur leur côté- ont été enfouies sous terre. Selon eux, les immenses blocs ont pu être enterrés afin de protéger leur symbolique religieuse. Ils supposent qu'ils ont été placés par les mêmes personnes qui ont construit Stonehenge il y a 5.000 ans. De quoi rajouter un nouveau voile de mystère sur l'un des plus célèbres sites préhistoriques britanniques.

Nos partenaires