Stephen Hawking: "Le progrès scientifique représente la plus grande menace pour l'humanité"

19/01/16 à 12:12 - Mise à jour à 12:11

Source: Knack

L'humanité est menacée par une série de dangers qu'elle a créés elle-même. Mais d'après le cosmologiste britannique Stephen Hawking, c'est la colonisation de l'espace qui sauvera l'être humain.

Stephen Hawking: "Le progrès scientifique représente la plus grande menace pour l'humanité"

Stephen Hawking © Belga

À l'occasion d'une conférence sur les trous noirs, Stephen Hawking a expliqué que le progrès scientifique et technologique risquait de confronter la race humaine à l'un des siècles les plus dangereux de son existence. Selon lui, une guerre nucléaire, le changement climatique et les virus modifiés génétiquement pourraient signifier la fin de l'être humain.

"Bien que le risque d'une catastrophe sur la planète Terre est assez faible, les risques ne font qu'augmenter et se transformeront en certitude d'ici mille ou dix mille ans" a prédit Hawking aujourd'hui âgé de 74 ans. "D'ici là, on devrait être réparti dans l'espace et vers d'autres étoiles. Une catastrophe ne sonnerait donc pas forcément le glas de la race humaine."

Le danger des ordinateurs

"Cependant, nous ne pourrons pas fonder de colonies qui fonctionnent en autarcie avant au moins 100 ans. C'est pourquoi nous devons faire preuve de prudence" a ajouté l'astrophysicien.

En décembre dernier, Stephen Hawking avait déjà mis en garde contre les risques de l'intelligence artificielle "qui pourrait signifier la fin de la race humaine".

Nos partenaires