Selon la science, il n'existe qu'une seule manière efficace de mémoriser

25/04/16 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Time

Ecrire, parler à voix haute, utiliser des couleurs... Chacun a sa méthode quand il s'agit de mémoriser quelque chose. Selon les scientifiques, une seule méthode est véritablement efficace.

Selon la science, il n'existe qu'une seule manière efficace de mémoriser

© iStock

Le cerveau a beau être une machine bien huilée, ce qui lui fait toujours défaut, c'est le stockage de l'information. Autrement dit, notre mémoire. Aujourd'hui, une nouvelle étude publiée dans le Journal of Experimental Psychology et relayée par le Time affirme que le meilleur moyen mémoriser quelque chose, c'est de le dessiner.

Déjà en 1973, des scientifiques qui étudiaient les mécanismes de la mémoire s'étaient rendu compte que le fait de penser à un objet et de le dessiner en même temps nous permettait de mieux le mémoriser.

Pour confirmer ces résultats qui n'avaient pas été approfondis, le psychologue Jeffrey Wammes a recruté des étudiants et a mis en place sept versions de son expérience.

Avec chacun des groupes, les scientifiques ont commencé par donner une liste de 80 mots simples : des noms communs faciles à dessiner, comme "ballon", "fourchette", "poire", "chaussure", etc. Trente de ces mots ont ensuite été projetés sur un écran avec pour instruction de les dessiner ou de les écrire.

Ensuite, le panel a dû écouter une série de sons et déterminer s'il était fort, moyen ou bas. Cette tâche avait pour unique but de distraire les participants après l'exercice de mémoire, afin de pouvoir analyser si le souvenir allait s'ancrer dans la mémoire, ou simplement disparaître.

Finalement, on leur a demandé de retranscrire les mots dont ils se souvenaient. La plupart des groupes testés avaient eu 40 secondes pour chaque mot. Dans un groupe, ils ne disposaient que de quatre secondes. Dans un autre, ils pouvaient écrire le mot, dessiner l'objet ou encore décrire ses caractéristiques. Dans un autre groupe, la troisième option était de visualiser l'objet. Un autre groupe pouvait aussi écrire le mot de manière graphique et le plus joliment possible.

Mais peu importe les options, c'est à chaque fois le fait de dessiner l'objet qui a permis de mémoriser les plus de mots. Les participants qui avaient dessiné se rappelaient même deux fois plus de mots que les autres. Cependant, les scientifiques n'ont pas pu expliquer pourquoi il en est ainsi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires