Près d'un enfant en bas âge sur trois mange devant un écran

28/11/13 à 08:34 - Mise à jour à 08:34

Source: Le Vif

29% des enfants âgés de 0 à 3 ans mangent devant un écran. Une pratique qui a des répercussions sur les pratiques alimentaires des nourissons, selon une étude du Syndidat français des aliments de l'enfance.

Près d'un enfant en bas âge sur trois mange devant un écran

© THINKSTOCK

Manger ou regarder la télévision, il faut choisir. La multiplication des écrans dans notre quotidien pose un problème sur l'alimentation des enfants. Près d'un enfant sur trois en bas âge mange devant un écran, ce qui leur fait ingurgiter plus d'aliments, selon le Syndicat français des aliments de l'enfance (SFAE), dans une étude publiée mardi 26 novembre.

Cette étude, commandée par des géants de l'agroalimentaire comme Nestlé, a été réalisée auprès de 1 188 mères d'enfants ayant entre 15 jours et trois mois. L'échantillon n'est toutefois pas représentatif, les familles "en grande précarité" étant écartés du sondage.

Banalisation des écrans

Les chiffres sont édifiants. Selon les conclusions du rapport "15% des bébés de quinze jours à 3 mois mangent déjà devant une distraction", comme la télévision. Et ce chiffre augmente avec l'âge. Ainsi, 29% des enfants âgés de 0 à 3 ans mangent devant un écran.

Problème, un enfant qui mange devant la télévision consomme plus car il avale machinalement sans savourer son repas et sans se rendre compte des quantités absorbées, explique le pédiatre Alain Bocquet dans l'étude.

Les repas complets introduits plus tard

Les premiers repas complets, introduits sans biberon à l'enfant, débutent aux alentours de 10 mois, soit deux de plus qu'en 2005, année de la précédente étude. Les premiers morceaux dans les plats arrivent environ à 12 mois, ce qui est relativement tard pour Alain Bocquet.

L'allaitement en France est plus faible que dans les autres pays européens, en particulier les pays nordiques. L'étude souligne ainsi que 46% des femmes donnent le sein à leurs enfants lorsque ceux qui sont âgés entre 15 jours et 3 mois. Cette proportion chute à mesure du temps pour n'atteindre que 16% pour les enfants âgés de 8 à 11 mois.

"La recherche scientifique tend à démontrer que l'enfant qui a allaité sera plus facilement familiarisé avec différents goûts selon la variété des aliments consommés par sa maman, pendant la grossesse et l'allaitement", souligne Alain Bocquet.

Les écrans vraiment nuisibles?

Les recherches qui se penchent sur l'influence des écrans sur les enfants sont nombreuses. En janvier dernier, des chercheurs de l'Académie des Sciences publiaient un rapport intitulé L'Enfant et les écrans. Les auteurs recommandant de ne pas interdire, mais plutôt d'accompagner l'utilisation des écrans pour les plus jeunes. L'une des préconisations de l'Académie est de ne pas laisser les enfants en situation passive devant les écrans: en dialoguant avec les enfants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires