Obésité: la taille de l'assiette a un impact sur le volume ingéré

13/03/12 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Le Vif

A quantité égale, le consommateur mange davantage de nourriture si celle-ci est placée dans un grand contenant. C'est un des résultats d'une recherche présentée mardi par Olivier Corneille, professeur à l'institut de recherche en sciences psychologiques de l'UCL. Un phénomène à rapprocher d'un autre constat: la taille des assiettes a augmenté de 44% depuis les années '80.

Obésité: la taille de l'assiette a un impact sur le volume ingéré

© ThinkStock

L'expérience a été menée avec 88 étudiants divisés en trois groupes: le premier s'est vu servir une quantité moyenne de friandises dans un petit contenant, le deuxième la même quantité mais dans un contenant plus important, et le troisième une portion plus grande, dans le même contenant que le deuxième groupe. C'est le deuxième groupe qui a mangé le plus, consommant pratiquement le double du premier groupe.

Cette étude vient d'être publiée dans la revue Appetite. Pour réduire la surconsommation, une piste consiste donc à utiliser des contenants plus petits, remplis au maximum.

La recherche menée par le professeur Corneille montre également que les gens alignent leur consommation sur la quantité de nourriture servie. Sachant que les quantités proposées par l'industrie alimentaire augmentent sans cesse, on peut faire le lien avec l'obésité grandissante de la population. Un yaourt moyen pèse 125 gr en France contre 227 gr aux USA. Les portions des livres de cuisine sont également plus grandes de 25% aux USA, où deux tiers de la population adulte est en surpoids.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires