Les seniors au volant sont loin d'être casse-cous

21/04/10 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Le Vif

A tort, les automobilistes âgés sont souvent accusés d'être de piètres conducteurs. Ce stéréotype vient d'être démenti par l'Institut belge pour la sécurité routière. Au contraire, les jeunes seraient quatre fois plus impliqués dans les accidents que les plus de 65 ans.

Les seniors au volant sont loin d'être casse-cous

© Thinkstock

N'avez-vous jamais hurlé après la conduite abracadabrante d'un senior ? A la poubelle les grands clichés. Désormais, les plus de 65 ans ne peuvent plus être assignés au rang des mauvais conducteurs. L'Institut belge pour la sécurité routière IBSR l'affirme : "Ils ne constituent absolument pas une classe à risque sur la route".
En 2009, 1500 seniors sont passés par le Centre d'aptitude à la conduite et d'adaptation des véhicules CARA. Seuls 86 ont été déclarés inaptes, soit à peine 6 % du nombre total de seniors passés.
Ainsi, le CARA, département de l'IBSR qui délivre des attestations d'aptitude à la conduite, a signalé que sur les 4.994 personnes passées par le centre, 225 sont considérés inaptes à la conduite car ces personnes présentent des capacités fonctionnelles diminuées pouvant influencer la conduite d'un véhicule. Parmi ces 4,5 % d'individus, un tiers sont des seniors.

Les accidents de la route En 2008, 65.382 accidents corporels ont été dénombrés sur les routes. Les plus de 65 ans étaient impliqués dans 5.202 accidents, dont 1.127 alors qu'ils étaient à vélo, 904 en qualité de piétons et 2.784 alors qu'ils circulaient en voiture. C'est nettement en dessous de la catégorie des 20-29 ans, qui est quatre fois plus impliquée dans des accidents de la route que les plus de 65 ans.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires