Les primates sont doués de langage

28/05/15 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Huffington Post

Une étude, menée par des éthologistes du laboratoire EthoS en partenariat avec l'université de Saint-Andrews en Écosse et celle d'Abidjan en Côte d'Ivoire, vient de révéler que le langage n'est pas uniquement réservé aux Hommes.

Les primates sont doués de langage

Les recherches ont été effectuées sur une espèce de singes de la famille des cercopithécidés, les mones de Campbell. © flickr terriem

Les primates seraient eux aussi doués de langage selon les spécialistes du comportement animal. Ils seraient même capables de combiner des sons afin de modifier le message qu'ils veulent faire passer. Les recherches ont été effectuées sur une espèce de singes de la famille des cercopithécidés, les mones de Campbell.

Il y a six ans, les scientifiques avaient déjà réussi à analyser six cris différents chez cette espèce. Six cris qui leur permettent d'alerter face à certains dangers, ainsi que de communiquer sur leur mode de vie. À partir de ses données, les chercheurs se sont concentrés sur le phénomène de suffixation, utilisé dans le langage humain. "Des observations antérieures (...) ont montré qu'un système analogue à la suffixation serait présent chez ces animaux. Ainsi, les mâles des harems utilisent le cri "Krak" pour signaler la présence d'un léopard (un de leurs dangereux prédateurs) et combinent ce cri à un suffixe "-oo", formant ainsi le cri "Krak-oo", afin de signaler des dangers bien moins importants", révèle l'étude publiée sur le site du CNRS.

Les éthologistes ont alors du déterminer si le cri "krakoo" était bel et bien une combinaison de cris indiquant à la fois un danger de nature différente de celui signalé par le cri "krak". Pour ce faire, ils ont diffusé ces deux sons via des haut-parleurs à 42 groupes de singes Diane, une autre espèce vivant avec les mones de Campell. Les résultats ont montré une réaction moins importante des primates lorsque le son "krakoo" était diffusé, signifiant que le danger était moindre.

Le langage ne serait donc plus uniquement le propre de l'Homme. Les primates malgré leurs capacités articulatoires réduites sont aptes à émettre une combinaison de codes vocaux qui leur permettent de communiquer entre eux.

L.V.

Nos partenaires