Les bébés reconnaissent l'émotion de joie

11/04/18 à 21:01 - Mise à jour à 21:01

Source: Belga

Les bébés de six mois sont capables de distinguer les émotions de joie et de colère chez les personnes qui les entourent, indépendamment des caractéristiques visuelles ou auditives, selon une étude de l'Université de Genève publiée mercredi dans la revue PLOS ON.

Les bébés reconnaissent l'émotion de joie

© Getty Images/iStockphoto

La capacité des bébés à différencier des expressions émotionnelles semble se développer durant les six premiers mois de la vie. Pour différencier la reconnaissance émotionnelle de la distinction des caractéristiques physiques des visages ou des voix, des chercheurs de l'Université de Genève ont soumis 24 bébés de six mois à des tests oculaires. Ils ont mesuré la capacité de ces bébés à faire le lien entre une voix entendue (voix de joie ou de colère) et l'expression émotionnelle d'un visage vu (visage de joie ou de colère). Au cours d'une première phase de familiarisation auditive, le bébé est face à un écran noir et écoute une voix neutre, joyeuse ou en colère durant 20 secondes.

Dans une deuxième phase, celle de la discrimination visuelle qui dure 10 secondes, il est face à deux visages émotionnels, l'un exprimant la joie et l'autre la colère. Les résultats de cette étude révèlent que les bébés regardent plus longtemps le visage exprimant la colère après avoir entendu une voix exprimant la joie. "Cette préférence visuelle pour la nouveauté de la part des bébés de six mois témoigne ainsi de leur capacité précoce à transférer une information émotionnelle de joie de la modalité auditive à la modalité visuelle", selon les chercheurs. Cela permet donc d'affirmer que les bébés de six mois sont capables de reconnaître une émotion de joie, indépendamment de ses caractéristiques physiques auditives ou visuelles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires