Le virus du sida serait né dans les années 20 près de Kinshasa

03/10/14 à 16:28 - Mise à jour à 04/10/14 à 08:54

Source: De Morgen

Des chercheurs de la KU Leuven et d'Oxford ont réussi à trouver le lieu et la date de "naissance" du sida.

Le virus du sida serait né dans les années 20 près de Kinshasa

Kinshasa dans les années 70 © Belga

Le virus du sida serait né dans les années 20 et aurait commencé à se propager à partir de Kinshasa. La Belgique avec la construction de l'immense réseau ferroviaire congolais aurait sa part de responsabilité dans la propagation du virus. Si le virus s'est fait connaître à partir des années 80, on savait déjà qu'il existait depuis plus longtemps en Afrique sans pour autant connaitre exactement son lieu de naissance. En utilisant d'anciennes souches archivées du sida et en analysant leurs codes génétiques, les chercheurs ont pu déterminer la source première du virus et l'ont annoncé dans le magazine Science.

Lors d'une précédente étude, on avait déjà réussi à déterminer que le HIV était une variante d'un virus que l'on retrouve chez les chimpanzés. L'homme a été probablement contaminé par le sang ou la viande de cet animal. Cette transmission s'est passée à plusieurs reprises, mais est restée très localisée. À une exception près. Une contamination, celle qui infecta le sous -groupe M selon De Morgen, serait à l'origine de la contamination de millions de personnes à travers le monde. Et ce cas zéro serait apparu à Kinshasa au début des années 1920. Si cette souche du virus a si bien réussi à se propager, c'est aussi et surtout à cause de l'époque où elle est apparue. C'est-à-dire en période coloniale. À cette époque la ville que l'on appelait encore Léopoldville comptait deux fois plus d'hommes que de femme, ce qui a ouvert la voie vers une importante industrie du sexe qui entraîna dans son sillage de nombreuses maladies vénériennes. Des maladies souvent traitées par injections, ce qui a également encouragé la propagation du virus.

La Belgique aussi joué un rôle puisqu'avec sa contribution à la construction d'un vaste réseau ferroviaire à travers le pays elle a facilité la propagation du virus. Dans les années 40, près d'un million de personnes passaient par Kinshasa et utilisaient le train. Des villes comme Lubumbashi, Mbuji-Mayi ou Kisangani étaient facilement accessibles.

L'indépendance, en 1960, va encore servir d'amplificateur puisqu'on estime que c'est à partir de ce moment que l'on est passé de petits groupes infectés à une infection plus large de la population. Le virus gagne en ampleur et se propage dans le monde à la fin des années 70. À cette époque de nombreux travailleurs haïtiens étaient présents au Congo belge, note The Independent. En retournant chez eux, ils ont ramené le virus qui s'est ensuite "diffusé" aux États-Unis. Depuis sa découverte officielle en 1981, ce virus VIH aura infecté environ 75 millions de personnes et tué la moitié.

En savoir plus sur:

Nos partenaires