Le secret des plantes et des animaux immortels

22/06/15 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Bbc

Un certain nombre d'espèces ne semble pas subir l'emprise du temps et continue de vivre à travers les âges. Techniquement, elles sont pratiquement immortelles.

Le secret des plantes et des animaux immortels

Un pin de Bristlecone. © iStock

Les espèces évoquées ici ne sont pas réellement immortelles, car elles peuvent être tuées par un prédateur, une maladie ou une perturbation de leur environnement. Cependant, ces organismes n'ont pas l'air de vieillir et seraient donc biologiquement immortels, selon une enquête de la BBC.

Le pin de Bristlecone est un bon exemple. Certains de ces arbres présents en Amérique du Nord ont commencé à pousser il y a plus de 5000 ans. Même si les épreuves du temps ont marqué physiquement ces arbres millénaires, ils ne semblent pas avoir vieilli, selon les scientifiques. Le pollen et les graines des arbres récents et de ceux âgés de 4700 ans ne sont pas différents, selon les chercheurs. De plus, leurs tissus vasculaires semblent également fonctionner aussi bien que ceux des jeunes arbres.

Le secret de longévité de ces arbres n'a pas encore été étudié en profondeur, mais plusieurs hypothèses se dégagent tout de même. Selon Howard Thomas de l'université d'Aberystwyth en Grande-Bretagne, ce sont les cellules souches présentes dans les racines de l'arbre qui lui permettraient de se renouveler sans cesse.

Selon le Belge Lieven De Veylder de l'Université de Gand, une petite quantité de cellules appelées "centre de repos" pourraient être à l'origine de cette longévité. Ces cellules se diviseraient à un rythme beaucoup plus lent, ce qui pourrait réduire les risques de mutation dangereuse de l'ADN. "Garder une sous-population de cellules souches qui ne se divisent que rarement pourrait être une façon d'avoir une" sauvegarde de génomes" proche de l'idéal", explique De Veylder à la BBC.

Parmi les animaux, très peu sont capables de survivre au-delà d'une centaine d'années. Il existe cependant quelques exceptions, comme certaines sortes de coraux, capables de vivre plus de 4000 ans. Mais ils sont toutefois obligés de rester en colonies pour survivre.

L'animal solitaire le plus vieux du monde découvert à ce jour est un mollusque appelé Ming. Il fait partie de la famille des quahog nordiques. Il avait 507 ans quand les scientifiques l'ont sorti des eaux islandaises en 2006 et l'ont tué. Il est donc mort, mais aurait pu être immortel. Selon les scientifiques, ses cellules avaient très peu été endommagées par le temps, comme celles des pins de Bristlecone. Le mollusque est un des seuls animaux dont l'âge peut être mesuré grâce aux lignes de croissance annuelle de sa coquille.

Un autre exemple d'animal immortel est l'hydre, un petit animal de la famille des méduses. Il est plus difficile de pouvoir déterminer son âge, mais comme les autres espèces immortelles, il semble ne pas vieillir. Ce qui est très étonnant pour un animal de cette taille (15 mm).

Selon les chercheurs, le secret de l'hydre viendrait du fait qu'il est porteur d'un grand nombre de puissantes cellules souches. L'hydre est d'ailleurs capable de régénérer des parties importantes de son organisme. En fait, au lieu de se reproduire sexuellement, l'hydre serait capable de se cloner elle-même.

Trois sortes de cellules souches de l'hydre seraient ainsi capables de reformer un corps complet. Ces cellules seraient, selon les chercheurs, commandées par une protéine, appelée FoxO. Elle serait la clé du non-vieillissement et pourrait être présente dans tout le règne animal. Les humains eux-mêmes seraient porteurs de quelques variantes de cette protéine, qui serait plus fréquente chez les personnes atteignant l'âge de 100 ans.

Mais même à l'âge de 100 ans, l'Homme est encore loin d'être immortel. Selon les chercheurs, l'explication de notre faible longévité serait à chercher dans notre mode de reproduction. Nos cellules souches nous permettent en effet de reproduire notre lignée et ainsi de la rendre immortelle. On pourrait ainsi dire que l'humanité est, elle aussi, immortelle.

Nos partenaires