Le robot Philae pourrait bientôt sortir de son silence

03/11/15 à 17:49 - Mise à jour à 17:48

Source: Belga

Le robot Philae, installé sur la comète Tchouri depuis bientôt un an et muet depuis juillet, va peut-être pouvoir sortir de son silence dans les prochaines semaines, a déclaré à l'AFP Stephan Ulamec, le responsable de l'atterrisseur européen.

Le robot Philae pourrait bientôt sortir de son silence

Les scientifiques espèrent trouver sur Tchouri les molécules "primitives" présentes au moment de la formation des planètes. © esa

"Il y a vraiment d'assez bonnes chances pour que nous puissions à nouveau établir un contact avec Philae. Disons 50/50", a estimé M. Ulamec, de l'agence spatiale allemande DLR. "Il faudra pour cela que ses panneaux solaires n'aient pas reçu trop de poussière au cours des derniers mois et que son système de communication avec la sonde Rosetta fonctionne correctement", a-t-il ajouté.

Si l'espoir renaît au sein des équipes chargées du robot-laboratoire, muet depuis le 9 juillet, c'est que la sonde européenne se rapproche à nouveau de la comète. Pour que Philae puisse communiquer avec Rosetta, il faut que celle-ci se trouve à moins de 200 kilomètres de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, rappelle M. Ulamec.

Depuis le mois d'août, Rosetta avait été contrainte de s'éloigner nettement de Tchouri, qui rejetait de plus en plus de gaz et de poussières (dégazage) à mesure qu'elle se rapprochait du Soleil. La comète a été au plus près de notre étoile le 13 août (périhélie) mais depuis elle s'en éloigne.

"L'activité de la comète se réduit depuis septembre. Cela devient propice pour commencer à se rapprocher", déclare à l'AFP Sylvain Lodiot, responsable des opérations de vol de Rosetta à l'ESA (Agence spatiale européenne).

Mardi, la sonde se trouvait à 270 km de Tchouri. Dans les prochains jours, elle va descendre encore un peu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires