Le prix Nobel de chimie attribué à trois Américains

09/10/13 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Le Vif

Martin Karplus, Michael Levitt et Arieh Warshel ont été récompensés "pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes".

Le prix Nobel de chimie attribué à trois Américains

© Image Globe

Le prix Nobel de chimie récompense cette année un trio: l'Austro-Américain Martin Karplus, l'Américano-Britannique Michael Levitt et l'Israélo-Américain Arieh Warshel, spécialistes de la modélisation des réactions chimiques.

Les trois chercheurs sont récompensés "pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes", a indiqué le jury dans un communiqué.

L'Austro-américain Martin Karplus, l'Américano-britannique Michael Levitt et l'Israélo-américain Arieh Warshel, récompensés mardi par le prix Nobel de chimie 2013, ont pour point commun d'avoir été adoptés par les Etats-Unis.

Leurs travaux ont fait faire un énorme pas en avant à la chimie expérimentale. "Les chimistes créaient autrefois des modèles de molécules en recourant à des boules de plastiques et des bâtons. Aujourd'hui, la modélisation se fait sur ordinateur", explique l'Académie royale des sciences dans son communiqué.

Martin Karplus, 83 ans, est né à Vienne en 1930. Avec ses parents et son frère, il émigre aux Etats-Unis en 1938 au moment de l'Anschluss, explique-t-il sur un site internet où il expose ses photographies. Naturalisé américain en 1945, il a aussi gardé la nationalité autrichienne. Il a obtenu son doctorat au California Institute of Technology (Caltech). Il est professeur conventionné à l'université Louis-Pasteur de Strasbourg (France) et professeur de chimie à Harvard.

Avec son épouse, il partage son temps entre le Massachusetts et Strasbourg. Il a développé ce qu'on appelle "l'équation Karplus", utilisée notamment dans la résonance magnétique nucléaire (RMN), un phénomène servant en chimie, physique des matériaux et surtout en médecine par le célèbre IRM.


Michael Levitt, 66 ans, est né Britannique à Pretoria, la capitale sud-africaine, en 1947. Il a obtenu son doctorat à l'université de Cambridge (Grande-Bretagne) en 1971. Il est professeur de biologie structurale à l'université de Stanford. Le Nobel récompense des travaux qu'il a réalisés alors qu'il avait une vingtaine d'années. Avec Warshel, l'un de ses co-lauréats, il a été le premier à publier, en 1976, la simulation informatique d'une réaction enzymatique, les protéines qui régissent la quasi-totalité des réactions chimiques au sein des cellules vivantes. Il a obtenu la nationalité américaine.


Arieh Warshel, 72 ans, est né en 1940 dans le kibboutz de Sde-Nahum, dans le nord de l'actuel Israël alors sous mandat britannique. Il obtient son doctorat à l'Institut de science Weizmann à Rehovot (près de Tel Aviv), puis part à Harvard. Il a été naturalisé américain. Il est aujourd'hui professeur de chimie et de biochimie à l'université de South California à Los Angeles. Avec son équipe, ses recherches se concentrent sur le développement, la validation et l'application de méthodes de simulation par ordinateur des processus chimiques et biologiques à l'échelle moléculaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires