Le pancréas artificiel, un espoir pour les diabétiques

26/02/14 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

Après de 20 ans de recherche, les scientifiques du CHU de Montpelier on mit au point un pancréas bioartificiel capable de produire de l'insuline dans l'organisme du patient atteint de diabète de type 1. Le patient n'aurait donc plus à s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour et retrouverait de la sorte un certain confort de vie, explique Hervé Pichon, l'un des partenaires du projet.

Le pancréas artificiel, un espoir pour les diabétiques

© Thinkstock

Suite aux résultats concluants des tests réalisés sur de petits animaux, l'organe entre désormais en phase test sur le singe et le porc. Les essais sur l'homme devraient être lancés d'ici fin 2015, selon Richard Bouaoun, manager en recherche et développement chez Defymed. C'est l'équipe du professeur Éric Renard qui prendra en charge ces tests qui concerneront dans un premier temps, 16 patients souffrant de diabètes complexes.

Ce pancréas bioartificiel se présente sous la forme d'une petite poche semi-perméable implantée dans le ventre du patient. Cette poche contient une membrane composée de cellules capables de sécréter de l'insuline qui sera immédiatement absorbée par l'organisme. L'organe est dit "semi-perméable", car il laisse passer dans l'organisme le glucose, l'oxygène et l'insuline dont le patient a besoin, mais reste imperméable aux molécules du système immunitaire évitant par la même le phénomène de rejet. "Ça paraît simple comme produit, mais ça a pris 20 années de recherche en amont", explique Hervé Pichon. Ce dispositif, qui peut accueillir des cellules d'origine animale telles que le porc ou génétiquement modifiées, permet également de "s'affranchir des problèmes de pénuries d'organes", confie Richard Bouaoun.

Le diabète de type 1 touche environ 25 millions de personnes dans le monde, soit 5 à 10 pour cent de l'ensemble des cas de diabète recensé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires