Le mystère du bébé qui prend feu

27/08/13 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Le Vif

En Inde, un bébé de trois mois a pris feu à quatre reprises sans raison connue. L'explication pourrait être médicale.

Le mystère du bébé qui prend feu

© YouTube

Le petit Rahul n'avait qu'une semaine lorsqu'il a pris feu pour la première fois. Le bébé hurlait pendant qu'un voisin criait à sa maman "ton bébé est en feu" ! Les flammes léchaient le ventre et le genou droit de l'enfant. Le papa s'est dépêché d'éteindre le feu avec un essuie.

Comme les médecins de l'hôpital n'ont pas pu expliquer le phénomène, la famille est rentrée chez elle, espérant que l'horrible accident ne se reproduirait plus jamais. Cependant Rahul a pris feu encore trois fois, contractant des brûlures au premier et au deuxième degré. Selon le Daily Mail, la famille a été forcée de déménager, car les voisins craignaient que le bébé provoque un violent incendie.

Différentes théories circulent. Le feu serait l'oeuvre d'un dieu ou causé par du phosphore inflammable dans les matériaux de construction du logement de la famille. Il a également été suggéré que le bébé aurait été incendié par un voisin ou même par ses propres parents.

Les médecins envisagent la possibilité que Rahul soit victime de combustion spontanée. Dans ce cas, une personne prend feu sans motif clair, et si personne n'intervient, elle est réduite en cendres.

Souvent, seules les jambes sont épargnées. Même si ce phénomène est connu depuis des siècles, certains le mettent en doute et l'expliquent par le fait que la victime s'est endormie avec une cigarette ou qu'elle se trouvait trop près d'un feu.

Cependant, il est extrêmement difficile de calciner intégralement un corps humain. Celui-ci comporte beaucoup d'eau et les os ne brûlent qu'après une très longue exposition à une température très élevée. Les crématoriums utilisent au moins 30 mètres cubes de gaz et 600 mètres cubes d'air préchauffé. Une cigarette ou un feu ouvert ne pourrait jamais réduire un corps en cendre.

L'acétone

Selon le biologiste britannique Brian J. Ford, l'étrange phénomène est causé par l'acétone, une substance extrêmement inflammable utilisée dans les dissolvants, mais qui est également produite naturellement par le corps.

L'acétone des gens en bonne santé est évacuée dans l'urine. Cependant, certaines maladies provoquent l'accumulation de la substance dans le corps. Brian J. Ford a noté que de nombreuses personnes ayant pris feu avaient développé une cétose, une affection qui fait grimper le taux d'acétone.

La cétose peut être causée par plusieurs facteurs, dont l'alcoolisme, le diabète, un régime riche en graisses et même la percée de dents de lait. L'acétone est inflammable au point qu'elle peut provoquer un incendie si elle est combinée à de l'électricité statique.

Toutefois, les analyses de sang de Rahul n'ont pas fait état de quantité inhabituelle d'acétone. Peut-être que son taux d'acétone a baissé ou peut-être que l'acétone se trouve uniquement dans sa graisse. Ou peut-être que la théorie de Ford est inexacte et que le bébé est victime de maltraitance infantile extrême, ce dont les autorités tiennent compte, mais ce que les parents nient catégoriquement.

KJ

En savoir plus sur:

Nos partenaires