Le lancement d'Ariane 5, c'est pour ce soir !

16/02/11 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Source: Le Vif

Le lancement prévu mardi soir de la fusée Ariane transportant l'ATV Johannes Kepler, destiné à ravitailler la Station spatiale internationale, a été reporté à mercredi soir.

Le lancement d'Ariane 5, c'est pour ce soir !

© EPA

Le compte à rebours a été arrêté 4 minutes avant l'heure prévue. Mardi soir le décollage d'Ariane du Centre spatial guyanais de Kourou n'a donc pas eu lieu, alors qu'un des témoins est passé au rouge. Le tir est programmé mercredi à 18H50 locales (21H50 GMT).

Un voyant rouge "ensemble de lancement" s'est allumé. "Cela interdit de faire une autre tentative ce soir puisque nous devions partir exactement à 19 h 13 minutes et 27 secondes" heure locale (22H13 GMT), a expliqué le PDG d'Arianespace Jean-Yves Le Gall.

Il a fait état "d'une information erronée concernant le remplissage du lanceur", ajoutant "nos équipes sont déjà au travail pour comprendre ce qui s'est passé, corriger et envisager un lancement demain".

Ce report du décollage à mercredi soir a ensuite été confirmé. Une nouvelle tentative de lancement est prévue mercredi 16 février à 18H50mn et 55 s, heure de Kourou. Le problème survenu serait "lié au fait que le niveau du réservoir d'oxygène liquide n'était pas exactement celui qu'il fallait, il y avait un peu trop d'oxygène et donc le capteur a arrêté la chronologie". "Il y a manifestement dû y avoir une régulation qui n'a pas fonctionné correctement, c'est quelque chose qui est mineur et à partir de là, j'ai demandé qu'on se reconfigure pour qu'il puisse y avoir une nouvelle tentative demain soir", a poursuivi le PDG d'Arianespace.

Ce lancement devait être le 200e effectué par une fusée Ariane.

L'ATV Johannes Kepler doit livrer air, vivres, pièces de rechange, carburant, matériel scientifique à l'ISS à laquelle il devrait s'amarrer huit jours après son lancement par la fusée Ariane. Outre 100 kg d'oxygène et 1,6 tonne de vivres, vêtements et autres paquets destinés aux six occupants de l'ISS, les 7,1 tonnes de fret comprennent du carburant, dont l'essentiel servira à rehausser l'orbite de la station.

Avec le succès de son premier vaisseau cargo robotisé, l'ATV Jules Verne, l'Europe avait démontré dès 2008 sa maîtrise du rendez-vous et de l'amarrage automatique dans l'espace.

Thales Alenia Space Etca à Mont-sur-Marchienne lié à Ariane

La société carolorégienne Thales Alenia Space Etca, basée à Mont-sur-Marchienne (Charleroi) est associé à cette réussite technologique. D'Ariane 1 à Ariane 5, Thales a en effet conçu et fabriqué plus de 50% de l'électronique.

Premier fournisseur des systèmes de contrôle pour lanceurs, Thales a également livré la plupart des bancs de contrôle des lanceurs Ariane, y compris le banc de contrôle le plus vital qui procède aux vérifications finales et au lancement. Une vingtaine de spécialistes de Thales sont basés en permanence au Centre européen de Kourou en Guyane, pour accompagner ces opérations de lancement.

Les éléments fournis par Thales prennent en charge la distribution de l'électricité à bord, la destruction du lanceur en cas de trajectoire erronée, le pilotage des tuyères pour maintenir le lanceur sur sa trajectoire, le calcul de la position du lanceur dans l'espace et séparation des étages d'Ariane et de la coiffe de protection des satellites durant le vol.

En dernière minute, et au moment de la connexion en direct avec Kourou, Thales a constaté que des problèmes de remplissage du réservoir étaient apparus, soit que le réservoir ait été mal rempli, soit que les indicateurs de remplissage de ce même réservoir aient été défaillants.

Le Vif.be, avec Belga et L'Express.fr

Nos partenaires