La médecine lève le voile sur les mystères du vieillissement

14/11/11 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Le Vif

Les scientifiques commencent à décoder les mécanismes biologiques complexes du vieillissement et ont bon espoir que les récentes avancées dans la recherche puissent conduire à des traitements pour ralentir, voire inverser la dégénérescence et ses pathologies.

La médecine lève le voile sur les mystères du vieillissement

© Thinkstock

Une étude française, menée par Jean-Marc Lemaitre de l'Institut de génomique fonctionnelle et publiée fin octobre, a ainsi montré qu'on pouvait reprogrammer des cellules de centenaires en cellules souches, effaçant les outrages de l'âge et prouvant que le vieillissement est réversible.

Fin 2010, une étude américaine menée au Centre du cancer Dana-Farber à Boston sur des souris montrait déjà que le vieillissement pouvait être inversé chez ces animaux, en les traitant avec un enzyme naturellement présent dans l'organisme humain qui protège ou répare les télomères à l'extrémité de nos chromosomes, dont le raccourcissement entraîne le vieillissement cellulaire.

Prolonger les années de bonne santé

Une autre recherche américaine menée sur des souris génétiquement modifiées, publiée début novembre dans la revue britannique Nature révélait que l'élimination des cellules sénescentes, qui ont cessé de se renouveler et s'accumulent avec l'âge, préviendrait ou retarderait l'apparition des effets du vieillissement.

Il ne s'agit pas pour autant d'allonger encore notablement l'espérance de vie mais de prolonger les années de bonne santé, insistent ces chercheurs.

Ces recherches sont "cruciales" pour répondre au défi économique du vieillissement des populations dans les pays développés, explique Dan Perry, président de l'"Alliance For Aging Research" à Washington, une organisation à but non-lucratif, en pointe pour promouvoir la recherche contre le vieillissement et ses pathologies.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires