La Belgique a rendez-vous mercredi avec une comète

04/08/14 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Source: Le Vif

Après un voyage de plus de 10 ans, la sonde européenne Rosetta doit arriver mercredi à destination, à 100 km de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. A bord, se trouve un instrument qui permet de mesurer la composition de l'atmosphère cométaire conçu grâce au savoir-faire des scientifiques belges, souligne lundi l'Institut d'aéronomie spatiale de Belgique (IASB). Les sociétés belges Thales Alenia Space Belgium, Amos, Nexans Harnesses, Logica, Spacebel et Rhea sont également impliquées.

La Belgique a rendez-vous mercredi avec une comète

© Image Globe

Lancé par une fusée Ariane, le chasseur de comète de l'Agence spatiale européenne (ESA) Rosetta a quitté la terre le 2 mars 2004. Il a parcouru depuis plus de 6,4 milliards de kilomètres. Inédite, l'expérience vise à obtenir des informations sur le comportement et la composition d'une comète afin de mieux comprendre l'évolution du système solaire depuis sa naissance.

Grosse de quelques kilomètres de diamètre, une comète est en corps céleste en orbite autour du soleil. Souvent décrit comme une "boule de neige sale", il se compose de glaces et de poussières qui se réchauffent à proximité du soleil et créent ainsi une atmosphère.

Depuis la fin du mois de juin 2014, la caméra à bord de Rosetta transmet déjà des images de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. D'après l'IASB, elles sont étonnantes: la comète semble avoir une forme très particulière et on a déjà pu observer de l'atmosphère cométaire raréfiée, rapporte l'institut.

En novembre 2014, un petit atterrisseur dénommé Philae devrait se poser sur la comète et étudier la surface cométaire pour la première fois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires