L'IVG en baisse chez les plus jeunes

03/01/12 à 11:33 - Mise à jour à 11:33

Source: Le Vif

La Belgique affiche un nombre d'Interventions volontaires de grossesses en baisse pour l'année 2009 chez les 15-18 ans. Les chiffres restent cependant importants pour cette tranche d'âge n'ayant pas toujours accès aux moyens de contraception.

L'IVG en baisse chez les plus jeunes

© Thinkstock

Des interventions en baisse chez les adolescents

Lundi, les quotidiens Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen plaçaient la Belgique en tête des IVG chez les femmes âgées de moins de vingt ans. Ces informations, basées sur une étude de l'Union européenne, ont été démenties mardi par le quotidien Le Soir faisant apparaître que la Belgique afficherait au contraire les taux d'avortements les plus faibles d'Europe avec 19.421 avortements sur 120.000 naissances en 2009.

Sur l'ensemble des IVG pratiquées, moins de 10% concernent les adolescentes avec notamment une nette baisse de fréquence d'avortements parmi les plus jeunes : 79 en 2009, soit 32% de moins qu'en 2008. Chez les moins de 18 ans, le taux d'avortement en 2009 est de 1157 sur un total de 18 870 interventions soit le taux le plus faible enregistré depuis 2005. Ainsi, selon la Fédération Laïque de centres de Planning familial (FLCPF), d'après une étude réalisée en 2010, "rien ne permet d'affirmer que le recours à l'avortement augmente chez les mineures contrairement à l'éclairage médiatique régulièrement donné aux chiffres publiés".

Des chiffres encore importants en Belgique et dans le reste de l'Europe

Toutefois, un quart des avortements en Belgique reste pratiqué sur des femmes de moins de 20 ans. En 2008, ce chiffre s'est élevé à 14.7 femmes sur 1.000, soit 25.2% du nombre total d'avortements. La sénatrice SPA Marleen Temmerman estime que cette étude montre surtout que les femmes plus âgées ont moins de grossesses non désirées car elles ont plus facilement accès aux contraceptifs. En 2008, 1.2 million de grossesses ont été interrompues en Europe chez des femmes âgées entre 15 et 49 ans, soit en moyenne un peu plus de 10 avortements pour 1.000 femmes fertiles. La Belgique se situait sous cette moyenne avec 7.5 sur 1.000 ou 18.595 interruptions de grossesse.


Le Vif.be avec Belga

Nos partenaires