L'impression 3D sauve la vie d'un bébé

26/02/14 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Le Vif

Lundi 10 février, un bébé de 14 mois atteint d'une pathologie cardiaque a été opéré et sauvé grâce à l'impression 3D.

L'impression 3D sauve la vie d'un bébé

© The Scool Of Engineering

l'hôpital de Kosair à Louisville, le chirurgien Erle Austin a eu la délicate mission d'opérer le coeur d'un enfant dont le coeur montrait des anomalies. Les opérations cardiaques pédiatriques sont très compliquées puisqu'elles forcent les médecins à travailler sur un organe minuscule qui n'a pas encore été formé correctement. Même les IRM (imagerie par résonnance magnétique) et les échocardiographies ne permettent pas d'y voir tout à fait clair. L'opération était aussi délicate qu'essentielle puisque sans elle, l'enfant était destiné à ne vivre que quelques mois encore.

Grâce à cette technologie, des impressions de tissus humains et des prothèses ont déjà été réalisées. Dans le cas présent, l'impression 3D a permis de visualiser les parties compliquées à opérer. Le chirurgien Erle Austin a eu la bonne idée d'utiliser cette technologie pour améliorer les chances de réussite de l'opération à haut risque du petit garçon.

Initialement, le chirurgien avait tiré des images en 2D pour décider avec d'autres médecins de la meilleure manière d'opérer l'enfant. Cette méthode avait été un échec puisque les médecins donnèrent tous des avis contradictoires sur la question. Erle Austin décida donc, dans un coup de génie, de se tourner vers la School of Engineering de Louisville.

Les chercheurs de l'école, avec l'aide du chirurgien, ont ensuite recréé un modèle du coeur de l'enfant avec toutes ses anomalies grâce à une imprimante 3D, la Markerbot Replicator 2X. Le modèle du coeur, reproduit en deux fois plus grand que sa taille réelle, a été imprimé en trois différentes parties afin que les chirurgiens puissent voir l'intérieur du coeur avant l'opération. Cette méthode a permis à Erle Austin de savoir à l'avance ce qu'il allait faire et comment le faire.

Ce coeur en 3D a également permis d'éviter de nombreuses opérations exploratoires au bébé et de réduire le temps de l'opération. Une innovation non négligeable.

Nos partenaires