Il y a mille ans, la région de Gand a connu une importante déforestation

24/10/16 à 14:04 - Mise à jour à 14:03

Source: Belga

Au Moyen Âge, la région de Gand a connu une déforestation rapide, révèle une étude menée par l'archéobotaniste Koen Deforce, chercheur à l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB), et publiée lundi dans la revue Quaternary International.

Il y a mille ans, la région de Gand a connu une importante déforestation

© iStock

Le chercheur a examiné une couche de déchets médiévaux, des fragments de bois et de charbon de bois, sous la place Émile Braun à Gand. Il a constaté que, entre 950 et 1100, les Gantois avaient abattu presque tous les arbres de la région afin de les utiliser comme matériel de construction ou comme combustible.

Autour de 950, ils utilisaient du bois de la meilleure qualité, comme le chêne. Vers 1050, confrontés à une pénurie, les Gantois se sont alors tournés vers des bois d'une qualité inférieure comme le frêne. Après 1100, ils ont été contraints d'importer du bois de l'étranger, révèle l'étude.

Du 10e au 12e siècle, Gand s'est développé d'un petit comptoir commercial à une métropole de 65.000 habitants. À la fin du 12e siècle, la cité flandrienne était, après Paris, la plus grande ville au nord des Alpes.

Nos partenaires