Des zones intimes éclaircies, l'astuce cosmétique de trop en Inde?

12/07/12 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Le Vif

Une pub pour Clean and Dry, un savon qui vise à éclaircir les parties intimes fait scandale en Inde et relance le débat sur la recherche éperdue de la blancheur.

Des zones intimes éclaircies, l'astuce cosmétique de trop en Inde?

© Reuters

Clean and Dry Intimate Wash est un produit d'hygiène intime dont le but est de rafraîchir et de blanchir les parties intimes. Son spot publicitaire n'a en soi rien de bien original : une femme boude parce que son mari lit le journal. Mais après s'être récurée de fond en comble, elle revient toute pimpante en short et petit t-shirt. Séduit, son mari l'enlace avec un enthousiasme renouvelé. Avec en légende, défilant sous l'image, le texte suivant . "La vie des femmes sera désormais plus fraîche, propre et surtout plus claire et intime".

Vague de protestation

Sorti en avril, ce spot a depuis déclenché une importante vague de protestation en Inde. Éditorialistes, médecin, blogueurs et adepte de Twitter se sont déchainés sur la toile. Pour certains cette pub est même l'offense ultime envers la femme indienne. L'éditorialiste Deepanjana Pal lui se lance dans une comparaison avec Fair and Lovely, une crème de visage immensément populaire en Inde et qui vise à éclaircir le visage. Depuis son lancement en 1978, des acteurs locaux et internationaux comme Revlon, L'Oreal et Garnier se sont lancés sur ce marché prometteur. Alyque Padamsee, le réalisateur du spot pour Clean and Dry, trouve que les réactions sont exagérées. " On utilise bien de rouge à lèvre pour rougir les lèvres et de la crème éclaircissante pour blanchir le visage, je ne vois pas où est le problème. "

Être pâle, c'est mieux Pour les opposants des produits éclaircissant, cela donne une image déformée de la beauté qui est basée sur la couleur de la peau des femmes. Les médecins indiquent également qu'il y a des risques pour la santé puisqu'on ne connaît pas les effets exacts de ce genre de produits. Pour Sachin Dhawan, célèbre dermatologue à New Delhi "Ce sont des produits qui n'apportent rien et qui jouent uniquement sur une certaine image de la beauté que se font les femmes". "Sur des peaux sensibles, ces produits peuvent entraîner des irritations et des réactions allergiques s'ils sont utilisés durant des périodes prolongées autour des zones intimes des femmes" poursuit-il.

Un boom cosmétique

Les éditorialistes peuvent crier au scandale, les Indiennes n'en sont pas moins folles de ces produits cosmétiques. Selon la chambre du commerce indien, l'industrie des cosmétiques en Inde devrait atteindre une valeur de 3 milliards d'ici 2014. Le nombre sans cesse croissant de femmes qui travaillent et un marketing agressif ont rendu incontournables les produits qui éclaircissent la peau et les crèmes anti rides . " Peu de voix s'élèvent contre ses produits éclaircissant, car les femmes indiennes , aussi bien en ville que dans les campagnes, ont accueilli avec joie et sans réserve les produits cosmétiques et la chirurgie cosmétique" conclut Dhawan.

(IPS)

En savoir plus sur:

Nos partenaires