Découverte mondiale: un vaccin contre la leucémie aiguë

04/08/10 à 08:57 - Mise à jour à 08:57

Source: Le Vif

Des chercheurs de l'Hôpital universitaire d'Anvers (UZA) et de l'Université d'Anvers ont réussi pour la première fois à développer un vaccin thérapeutique efficace contre la leucémie aiguë chez les adultes. Une première mondiale, rapportaient lundi les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Découverte mondiale: un vaccin contre la leucémie aiguë

"Il s'agit d'un vaccin personnalisé sur base des cellules de défense des patients", expliquent les professeurs Viggo Van Tendeloo et Zwi Berneman, qui ont mené des recherches pendant dix ans à l'Institut des Vaccins et Maladies Infectieuses d'Anvers (VAXINFECTIO). Depuis cinq ans déjà, le service d'hématologie de l'Hôpital universitaire d'Anvers teste ce vaccin. En tout, le vaccin a été testé sur 17 patients et les résultats montrent que la moitié des patients leucémiques réagissent bien au vaccin.

Selon le professeur Zwi Berneman,

"Il s'agit de patients avec un risque élevé de rechute. Grâce au vaccin, un retour de la maladie a été retardé ou bien même évité."

La durée moyenne de survie a été avancée jusqu'à 52 mois, chez ceux qui ont bien réagi, alors qu'elle ne s'élève normalement qu'à six mois. Une étude complémentaire va être menée auprès d'un plus grand nombre de patients pour confirmer ces résultats.

Cette immunothérapie est une nouvelle manière d'approcher le cancer, en complément aux traitements existants. Elle ne remplacera donc pas la chimiothérapie et la radiothérapie. Le vaccin pourrait également fonctionner pour d'autres types de cancers.

Le Vif.be, avec Belga

Qu'est que la leucémie aiguë myéloïde ? Chez les adultes, c'est en réalité un cancer du sang agressif. Cette forme particulière de cancer consiste en la croissance rapide de globules blancs anormaux qui s'accumulent dans la moelle osseuse et empêchent la création et le renouvellement des cellules sanguines. Les risques d'attraper cette maladie augmentent avec l'âge et elle atteint surtout les personnes âgées de plus de 60 ans. C'est d'ailleurs la plus fréquente des leucémies aiguës susceptibles de toucher l'adulte. Bien que la maladie puisse être contrôlée chez la majorité des patients grâce à la chimiothérapie, une grande partie d'entre eux rechute relativement vite. Seul 26% vivent encore cinq ans après le diagnostic.

Nos partenaires