Découverte en Normandie d'os humains attribués à la lignée Néandertal

09/10/14 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Belga

Une équipe d'archéologues français a mis au jour en Normandie, sur le site préhistorique de Tourville-la-Rivière (Seine-maritime), trois os d'un bras humain datés d'environ 200.000 ans, attribués à la lignée Néandertal, une découverte très rare en Europe du Nord-Ouest.

Découverte en Normandie d'os humains attribués à la lignée Néandertal

Archive. © Reuters

Les fossiles humains se composent des trois os longs du bras gauche d'un même individu (humérus, cubitus et radius). La découverte, qui remonte au 10 septembre 2010, a été présentée jeudi au cours d'une conférence de presse à Paris, simultanément à sa publication dans la revue scientifique américaine Plos One.

Il s'agit d'une découverte "exceptionnelle", a souligné un des chercheurs, Bruno Maureille (CNRS, Université de Bordeaux). "Elle documente une partie assez mal connue du peuplement de l'Europe du nord-ouest, où s'est individualisée la lignée néandertalienne", a-t-il expliqué. L'homme de Tourville-la-Rivière, tel qu'il est désormais nommé, est daté entre 236.000 et 183.000 ans (Pléistocène moyen).

Les chercheurs parlent d'un individu "pré-Néandertalien", situant les Néandertaliens plutôt entre -118.000 et -30.000. Mais ses caractéristiques morphologiques "annoncent ce qu'on va retrouver chez Néandertal et permettent de faire l'hypothèse qu'il est bien un membre de cette lignée", a souligné Bruno Maureille. Les os fossiles ne permettent pas de déterminer son sexe, mais les chercheurs estiment qu'il s'agit d'un individu adulte ou grand adolescent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires