Découverte d'une nouvelle espèce de dinosaures dans les caves d'un musée

09/12/11 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Source: Le Vif

Oubliée dans les caves du musée d'histoire naturelle de Londres, une nouvelle espèce de dinosaure vient d'être découverte par des chercheurs californiens. Il y a presque un siècle, le musée les avait considérés comme des fossiles sans valeur.

Découverte d'une nouvelle espèce de dinosaures dans les caves d'un musée

© Thinkstock

Des chercheurs du musée de paléontologie californien Raymond Alf ont ressorti ces fossiles de leurs cartons et ont fait une découverte surprenante. Ils avaient sous les yeux une nouvelle espèce de dinosaure : le Spinops Sternbergorum. Selon le blog Dinosaur Tracking du Smithsonian Magazine, celui-ci appartient à la même famille que les tricératops et vivait il y a plus de 76 milliards d'années à la fin du crétacé. Ce grand herbivore était doté d'une large collerette et d'imposantes cornes.

Polémique
Une nouvelle espèce ou une variante d'une espèce déjà connue ? Le Smithsonian Magazine admet qu'il existe un débat récurrent sur ce sujet entre paléontologues. Les épines retrouvées sur le dos du dinosaure pourraient venir étayer la théorie qui soutient que ce dernier a un lien de parenté avec deux autres dinosaures à cornes bien connus des scientifiques à savoir le Centrosaurus et le Styracosaurus. Pourtant, pour les chercheurs il n'y a aucun doute : les fossiles découverts appartiennent bien à une espèce différente des autres.

Des fossiles oubliés
Ces fossiles ont été découverts en 1916 dans une carrière de la province d'Alberta au Canada par deux scientifiques, les Sternberg. Ces derniers avaient envoyé leur découverte au musée des sciences naturelles de Londres. Cependant les conservateurs de l'époque avaient jugé ces fossiles sans valeur et mis au rebut.

LeVif.be

Nos partenaires