De nouvelles fouilles archéologiques éclairent l'histoire des conquistadors au Pérou

11/04/16 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Belga

L'Université Libre de Bruxelles (ULB) annonce lundi de nouvelles trouvailles lors de fouilles archéologiques menées dans la cité inca de Pachacamac (Pérou, à environ 30 km de Lima). "D'énigmatiques parchemins datés du 16e siècle" ont notamment été découverts et pourraient témoigner des premiers temps de la conquête du Pérou.

De nouvelles fouilles archéologiques éclairent l'histoire des conquistadors au Pérou

Le domaine archéologique de Pachacamac au Pérou. © Belga

L'histoire de la conquête du Pérou était jusqu'ici unanimement admise. En 1535, le conquistador espagnol Francisco Pizzaro décide de construire une capitale, qui deviendra l'actuelle Lima, dans la vallée voisine de Pachacamac. Les habitants sont déplacés de force et le site de pèlerinage inca de Pachacamac est complètement abandonné.

Les trouvailles de l'équipe d'archéologie de l'ULB "pourraient remettre cette version en question, ou la documenter de façon inédite". L'équipe internationale, dirigée par le professeur Peter Eeckhout de l'ULB et l'archéologue Milton Lujan, a découvert, dans des caches d'un édifice et délibérément déchirés en morceaux, des parchemins écrits en espagnol du 16e siècle.

"Le contexte de la découverte démontre que l'on a continué d'occuper et de construire des bâtiments à Pachacamac au début du 16e siècle", indique le communiqué de l'université. A côté des parchemins, "un fer à cheval et des objets en métal, ainsi que des ossements de chevaux et d'ânes" ont été découverts.

Ces nouveaux éléments posent de nombreuses questions. Pourquoi ces parchemins ont-ils été cachés et déchirés? Ces traces seraient-elles celles d'un campement de Francisco Pizzaro, qui a séjourné dans le site? Les chercheurs continuent leur travail pour tenter d'éclairer cette "période trouble" du début de la colonisation de l'Amérique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires