De mystérieux fossiles vieux de 360 millions d'années découverts en Afrique du Sud

02/06/16 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Le Vif

Un grand nombre de fossiles bien conservés ont été découverts lors de travaux routiers près de la ville de Grahamstown, en Afrique du Sud.

De mystérieux fossiles vieux de 360 millions d'années découverts en Afrique du Sud

© Capture d'écran IBT

Certains des fossiles découverts sont inconnus des paléontologistes, selon l'Agence sud-africaine National Roads. Situé sur l'ancienne embouchure d'une rivière, le site abrite une grande variété de fossiles datant de l'ère du Dévonien (de - 419.2 millions d'années à environ -358,9 millions d'années), rapporte l'International Business Time.

Il y a 360 millions d'années, le littoral marin était très différent de celui d'aujourd'hui en Afrique du Sud. Le pays faisait alors encore partie du super continent "Gondwana". Les fossiles découverts sont un témoignage de cette époque, mais ils sont très différents de ceux découverts à la Waterloo Farm, située à quelques kilomètres de là et datant du Dévonien également. Certaines espèces d'invertébrés n'avaient d'ailleurs jamais été documentées.

En les comparant à ceux de la Waterloo Farm, les paléontologues ont identifié des fossiles uniques de plantes qui semblent être les ancêtres des espèces modernes. Quant à la faune, les scientifiques ont collecté différents fossiles d'espèces d'invertébrés, dont certains - connus sous le nom brachiopodes linguloides - qui n'ont jamais été associés à cette époque avant. "Les Brachiopodes linguloides étaient des invertébrés qui vivaient dans des terriers et avaient un long pied charnu. Une fois trouvés, sans d'autres types d'invertébrés marins, ils indiquent un environnement marin avec un certain apport d'eau douce. Ils n'ont jamais été trouvés dans les strates de cette période", a affirmé le docteur Robert Gess, paléontologue du Musée Albany à Grahamstown.

Depuis quelques années en Afrique du Sud, de nombreux travaux routiers ont permis la découverte de sites paléontologiques. Cette découverte sera bientôt accessible au public.

Nos partenaires