Comment la blockchain pourrait révolutionner les services publics

09/07/18 à 10:30 - Mise à jour à 10:46
Du Le Vif/L'Express du 05/07/18

Permis de bâtir, impôts, emploi, gouvernance, santé... Révélée grâce au bitcoin, la technologie blockchain pourrait révolutionner les services publics d'ici à cinq ans. Et simplifier radicalement la vie des citoyens.

Il y a trois ans, seuls les rares initiés connaissaient son existence. Et puis, l'engouement autour du bitcoin, cette cryptomonnaie conçue dès 2008, l'a subitement propulsée sous les projecteurs (lire aussi Le Vif/L'Express du 1er mars dernier). La blockchain, ou chaîne de blocs en français, ne se résume pourtant pas à cette application controversée. Elle se profile, au contraire, comme l'une des innovations majeures de ce siècle. Aussi importante que la création d'Internet, avancent même certains experts. L'année dernière, les investissements dédiés à la blockchain auraient atteint environ 4,5 milliards de dollars. C'est presque deux fois plus qu'en 2016 et quatre fois plus qu'en 2015. A l'heure où les acteurs publics et privés tentent de l'apprivoiser et d'en définir les contours, le champ des possibles semble s'étendre à perte de vue. Les Etats, notamment, ne peuvent se permettre de laisser filer ce train technologique, qui menace jusqu'à leur raison d'être. En février dernier, la Commission européenne a d'ailleurs lancé son Observatoire-forum des chaînes de blocs de l'UE. Son objectif : anticiper les bouleversements imminents qui y sont liés, notamment au niveau économique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires