Avec les pollens reviennent les allergies

07/04/10 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Le Vif

Préparez vos mouchoirs, les pollens sont de retour ! Entre rhumes des foins, asthmes ou conjonctivites, les réactions allergiques touchent de plus en plus de Belges dès les premiers rayons de soleil.

Avec les pollens reviennent les allergies

© thinkstock

A l'heure où les beaux jours reviennent, le pollen de bouleaux vole au vent de Belgique. Alors que le nombre d'allergiques a doublé en 15 ans dans les pays occidentaux, près d'un Belge sur trois, soit 30% de la population, est concerné. Selon les prévisions, ce pourcentage pourrait atteindre près de 50 % d'ici 2020.

Ces chiffres résultent en partie d'une étude de Philippe Gevaert, expert en allergologie. Réalisés sur un échantillon de 2320 personnes, des tests cutanés ont été effectués sur des volontaires âgés de 20 à 90 ans. "Pour des raisons éthiques, l'examen n'a pas été accompli sur les jeunes de moins de 20 ans. L'étude ayant été menée dans une foire publique près de Gand, les chercheurs ont été confrontés à des soucis d'autorisation parentale" souligne Philippe Gevaert.

Malgré ce biais, l'enquête a pu mettre en évidence la sensibilité d'une certaine tranche d'âge. Les personnes de 20 à 40 ans sont les plus sensibles aux pollens, 85% d'entre eux sont concernés par le phénomène. Et près de la moitié d'entre elles (45,5%) sont victimes de rhumes des foins ou d'allergies aux acariens. "Lorsque ces gens vieilliront, le taux d'allergie augmentera. A l'avenir, 45,5% de la population pourraient être atteints", a stipulé le chercheur dans son étude.

A l'échelle européenne, l'Italie compte seulement 17% de personnes allergiques. A l'inverse, la Belgique est la mauvaise élève (30%). Pour l'allergologue Philippe Gevaert, il n'y a pas de véritable explication à cela. Il espère que la situation s'améliorera...

Un point sur l'allergie

Démangeaisons, éternuements, conjonctivites... l'allergie est devenue un véritable problème de santé publique. Bien que cette pathologie ne soit pas grave, elle s'avère néanmoins très gênante et fatigante pour les personnes atteintes. Il suffit de 10 grains de pollen par m3 pour provoquer des allergies.

Les pollens de graminées, communément appelées les herbes, sont souvent pointés du doigt ! Mais la réaction face aux pollens d'arbres type bouleaux, frênes, cyprès... n'est pas anodine. En cause également, la pollution, le tabac, les animaux de compagnie, les acariens ! Il peut aussi exister des problèmes d'allergies en lien avec l'alimentation.

L'allergie n'est pas une fatalité. Il est possible de lutter contre efficacement. En cas d'allergie reconnue, un traitement préventif est à disposition des patients. Dans ce cas, un professionnel de la santé peut vous aiguiller. En revanche, certains conseils sont utiles pour devancer l'apparition des premiers symptômes.

Quelques conseils pratiques : - Eviter d'être en contact avec l'allergène (pollen, acariens, tabac, pollution...)

- Eviter les activités physiques en extérieur pendant la pollinisation de la plante allergisante

- Eviter les espaces verts où l'herbe vient d'être tondue

- Porter un masque pour jardiner

- Installer une moustiquaire aux fenêtres de vos maisons

- En voiture, rouler fenêtres fermées lors des pics polliniques

- Changer régulièrement les filtres des voitures équipées de système de climatisation.

Sarah Bourhis, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires