33.000 espèces maritimes dans les eaux du Japon et de l'Australie

03/08/10 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Le Vif

L'Australie et le Japon sont entourés d'océans parmi les plus riches au monde, indique l'étude "Quelles vies dans la mer" conduite sur dix ans qui souligne l'étendue des espèces encore à découvrir. Dans les deux pays, quelque 33.000 espèces maritimes ont été officiellement enregistrées, relève l'étude.

33.000 espèces maritimes dans les eaux du Japon et de l'Australie

© Thinkstock

Au Japon, les scientifiques, sans les avoir officiellement répertoriées, en ont repérées cinq fois plus. En Australie, ils estiment qu'au total 250.000 espèces pourraient en réalité évoluer dans les trois océans et les quatre mers qui entourent la gigantesque île.

"L'Australie présente un intérêt écologique considérable", commente une porte-parole de l'équipe responsable du recensement, Jessie Ausubel. Le pays est en avance sur la création de zones maritimes protégées autour des barrières de corail mais aussi en eaux profondes, ajoute-t-elle.

Au Japon, la variété de l'environnement marin (barrières de corail, eaux cerclées de glace...) explique aussi la diversité des espèces, estime Katsunori Fujikura, de l'agence nippone pour la Science et la technologie Mer-Terre.

Les auteurs se sont aussi penchés sur les eaux de Nouvelle-Zélande et l'océan antarctique, qui abritent respectivement 17.000 et 8.000 espèces. "Le changement climatique est une menace potentielle importante pour la survie à long terme des communautés marines de l'Antarctique", juge Huw Griffiths, de la British Antartic Survey, estimant que les habitats ont déjà été "transformés de façon spectaculaire" par le ralentissement de la formation des glaces et l'écroulement d'abris de glace.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires