+3.5 kilos pour les étudiants lors de la première année en supérieur

03/08/10 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Source: Le Vif

L'activité physique diminue fortement et l'indice de masse corporelle (IMC) augmente de manière significative chez les étudiants qui passent de l'enseignement secondaire au supérieur, selon Sylvie Uytterhaegen et Anne Veeckman, deux scientifiques de l'université de Gand.

+3.5 kilos pour les étudiants lors de la première année en supérieur

© Thinkstock

Pour l'enquête, 1.448 élèves ont rempli un questionnaire lors de leur dernière année dans l'enseignement secondaire, et pendant leur première année dans le supérieur. Dans le secondaire, les personnes interrogées étaient en moyenne beaucoup plus actives que pendant l'enseignement supérieur.

"Les résultats étaient similaires pour les filles et les garçons. En outre, le fait d'être en kot ou pas n'a aucun rapport. Les étudiants qui sont en kot trouvent d'ailleurs leur environnement plus propice à l'activité physique que ceux qui restent à la maison."

D'après les chercheuses, les étudiants de première année du supérieur ont davantage de pression due au travail, ce qui provoque plus de stress et moins de temps libre.

Concernant les habitudes alimentaires, il y a une différence claire entre les étudiants qui mangent à leur domicile et ceux qui séjournent en kot. "Ces derniers mangent moins de légumes, de fruits et de produits laitiers et plus de viande et de poisson".

Septante pour cent des étudiants de première année sont plus gros, entre un et 3,5 kilos en moyenne, mais la majorité reste dans les normes IMC. Selon les chercheuses, c'est surtout la disparition du sport qui joue un rôle dans l'augmentation de poids.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires