Virus Zika: un premier cas en Espagne

06/05/16 à 15:25 - Mise à jour à 15:22

Le ministère brésilien de la Santé annonce 1271 cas de microcéphalie chez les nourrissons et 57 nouveaux-nés décédés à cause de cette malformation depuis le début de l'épidémie du virus Zika, au mois d'octobre 2015.

Virus Zika: un premier cas en Espagne

© Reuters

En plus de ces cas confirmés, le ministère dénombre 178 bébés dont la cause du décès soupçonnée serait le virus transmis par le moustique Aedes Aegypti. Depuis le début du mois de février, L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que le lien entre le virus Zika et l'augmentation considérable de malformations congénitales devait être étudié et que cela constituait "une urgence de santé publique de portée internationale". Cependant, Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale de l'OMS, notait le 25 avril dernier que l'épidémie était en régression au Brésil, certainement en raison de la fin de l'été austral, période à laquelle la prolifération du moustique, vecteur de la maladie, diminue. Le virus s'est répandu dans la plupart des pays d'Amérique latine. Les autorités évaluent à au moins 1,5 million de personnes contaminées au Brésil, la majorité des cas étant concentré dans le nord-est du pays, région plus pauvre où les conditions sanitaires sont moins bonnes.

Premier cas espagnol

"Une femme enceinte a été contaminée par le Zika et la dengue, et le foetus présente plusieurs malformations" a annoncé les autorités sanitaires de la Catalogne ce jeudi 05 mai. Parmi les 105 personnes contaminées par le virus en Espagne, 13 étaient des femmes enceintes. La malformation provoquée par le virus chez les nouveaux-nés se traduit pas un développement insuffisant de la boîte crânienne.

Pas de panique pour la Belgique

Au mois de février, la ministre de la Santé Publique, Maggie De Block, assurait que "le risque de propagation dans notre pays est quasi inexistant, vu qu'il n'y a pas de moustiques du genre en Belgique". Dans la plupart des cas, les personnes infectées ne présentent aucun symptôme ou alors de légers maux de tête ou de la fièvre qui s'atténuent rapidement. Le seul cas belge détecté pour l'instant, une personne revenue du Guatemala au mois de décembre, a été prise en charge et est totalement rétablie. L'unique solution de prévention est de ne pas se rendre dans les pays d'Amérique latine afin d'éviter tout risque de contamination.

En plus de provoquer des malformations chez les foetus, Zika peut également provoquer dans de rares cas des troubles neurologiques entrainant la paralysie ou la mort du patient. La Fondation Oswaldo Cruz espère pouvoir tester les premiers vaccins sur les animaux cette année selon la chaîne de télévison "Globo".

par Axelle Verstraeten

En savoir plus sur:

Nos partenaires