Pourquoi souffre-t-on du mal des transports?

21/08/15 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Knack

Pourquoi certaines personnes sont-elles prises de nausées dès qu'elles s'installent dans une voiture alors que d'autres sont capables de lire des heures d'affilée installées à l'arrière d'un véhicule qui roule dans de tortueuses routes de montagne ?

Pourquoi souffre-t-on du mal des transports?

© iStock

Comment expliquer cette différence? Les scientifiques ne réussissent pas à se mettre d'accord. En revanche, ils savent que les femmes et les personnes qui souffrent de migraine (une autre maladie mystérieuse) sont plus souvent atteintes de ce fléau. Généralement, on admet que le mal des transports, que ce soit en voiture, en bateau ou en avion, est dû aux signaux erronés transmis au cerveau par les capteurs naturels : les yeux, la position de nos pieds et notre oreille interne. Si vous lisez en voiture par exemple, vos yeux signalent à votre cerveau que vous ne bougez pas alors que l'oreille interne indique que vous avancez et c'est ce qui provoque le mal des transports.

D'autres scientifiques contredisent cette théorie et estiment que le mal des transports serait plutôt un symptôme de l'impossibilité du corps à adopter une bonne position dans un environnement en mouvement. Sur le pont d'un bateau qui navigue par exemple on ne maîtrise pas certains mouvements de son corps ce qui risque de nous rendre malades.

Remèdes contre le mal des transports

Si les scientifiques sont en désaccord sur la cause du mal des transports, ils s'entendent sur les remèdes.

1. Prenez le volant: les chauffeurs souffrent moins du mal des transports que les passagers parce qu'ils peuvent anticiper le mouvement. Les personnes malades en voiture qui ne conduisent pas ont donc intérêt à se prendre pour le chauffeur en s'asseyant devant et en regardant la route.

2. Limitez le mouvement: utilisez l'appuie-tête pour éviter que votre tête bouge trop. Vous limiterez les balancements de gauche à droite.

3. Ne buvez pas d'alcool, ne lisez pas et ne vous affalez pas sur votre siège.

En savoir plus sur:

Nos partenaires