Pour rester en bonne santé, 5 fruits et légumes par jour suffisent

30/07/14 à 07:26 - Mise à jour à 07:26

Source: Le Vif

Inutile de se gaver de fruits et légumes: cinq portions par jour suffisent pour diminuer sensiblement le risque de décès toutes causes confondues, et plus spécialement d'une maladie cardiovasculaire, selon une étude publiée mercredi.

Pour rester en bonne santé, 5 fruits et légumes par jour suffisent

© Thinkstock

Alors qu'une précédente étude britannique publiée en avril estimait qu'il fallait sept portions ou plus de fruits et légumes pour atteindre cet objectif, des chercheurs américains ont montré qu'aller au-delà de cinq portions par jour n'avait pas d'effet bénéfique supplémentaire.
Les chercheurs dirigés par le Professeur Frank B. Hu de l'Ecole de la santé publique de Harvard ont passé en revue 16 études portant au total sur plus de 830.000 personnes.

Selon leurs résultats publiés par bmj.com, la version en ligne de la revue médicale British Medical Journal, chaque portion supplémentaire de fruits et légumes réduit le risque de décéder, toutes causes confondues, de 5% en moyenne et de 4% si l'on s'en tient uniquement aux maladies cardiovasculaires.

Au-delà de cinq portions en revanche, le risque ne baisse plus pour des raisons que les chercheurs n'ont pas clairement identifiées.

Contrairement à d'autres études, ils n'ont pas non plus trouvé d'association significative entre une consommation accrue de fruits et légumes et un risque réduit de mortalité par cancer.

"Il est possible cependant que la consommation de fruits et légumes puisse avoir des effets sur certains types de cancers" reconnaissent les chercheurs américains qui n'excluent pas que certains fruits et légumes puissent avoir des effets protecteurs différents.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise depuis 2003 de manger 400g de fruits et légumes par jour, soit 5 portions de 80 grammes en moyenne. Une portion correspond à un fruit de taille moyenne, un bol de légumes verts crus ou un demi bol de légumes cuits.

En savoir plus sur:

Nos partenaires