Nous ne vieillissons pas tous à la même vitesse, confirme une étude

07/07/15 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

Des chercheurs ont étudié 18 marqueurs qui permettent de déterminer à quelle vitesse nous vieillissons. Ils ont ainsi découvert que certaines personnes vieillissent plus vite que d'autres.

Nous ne vieillissons pas tous à la même vitesse, confirme une étude

© iStock

Les scientifiques dirigés par Daniel Belsky, professeur adjoint de médecine gériatrique à l'Université Duke, ont étudié 18 marqueurs de l'âge, rapportent le Time et The Guardian. Ainsi, 954 personnes nées en 1972 ou 1973 à Dunedin, en Nouvelle-Zélande, ont accepté d'être suivies dès l'âge de 26 ans et jusqu'à 38 ans. Chaque participant a été testé sur base de 18 facteurs liés au vieillissement : la pression artérielle, la fonction pulmonaire, le cholestérol, l'indice de masse corporelle, l'inflammation et l'intégrité de l'ADN, etc.

En se basant sur le score de chaque personne, les chercheurs ont calculé un âge biologique pour chacun. Ils ont refait tous les tests lorsque les personnes étaient âgées de 32 et 38 ans. Ils ont ensuite combiné toutes les données pour calculer la vitesse à laquelle chaque personne avait vieilli.

Ils ont alors constaté qu'à 38 ans, l'âge biologique des participants variait de 28 à 61 ans. Certaines personnes avaient donc vieilli plus vite que d'autres. De nombreux participants avaient déjà une cinquantaine d'années et dans un cas extrême l'un d'entre eux avait déjà 61 ans. Durant les douze dernières années, son corps avait donc vieilli de 3 ans chaque année.

Ensuite, les chercheurs ont demandé à des volontaires de déterminer l'âge du panel sur base de photos. Ceux dont l'âge biologique avait dépassé les 38 ans ont régulièrement été classés parmi les personnes de plus de 38 ans. Les personnes qui ont vieilli plus rapidement avaient donc déjà des capacités physiques et cognitives affaiblies, mais avaient également l'air plus vieilles que leur âge réel.

"Notre objectif était de voir si nous pouvions mesurer le vieillissement chez les jeunes", a déclaré Belsky. "Il devient de plus en plus clair que le vieillissement est vraiment la cause de beaucoup de maladies et d'invalidités auxquelles nous sommes confrontés."

En comparant les groupes de personnes qui avaient vieilli plus vite à celles qui avaient vieilli moins vite, les chercheurs veulent maintenant déterminer les facteurs qui déterminent le vieillissement. Selon les conclusions de Belsky, 80 % des facteurs qui accélèrent le vieillissement ne sont pas génétiques et peuvent donc être influencés. L'équipe a l'intention de continuer ses recherches avec le même panel et de réévaluer les différents marqueurs lorsqu'ils auront 45 ans.

Être capable de mesurer, de manière relativement précise, le rythme auquel les gens vieillissent pourrait également permettre de déterminer rapidement si un traitement contre le vieillissement fonctionne ou non.

Les chercheurs avancent déjà quelques pistes pour ralentir leur vieillissement : avoir une alimentation saine (faible en gras et en sel), maintenir son poids de santé, réduire le stress, avoir un bon système immunitaire et faire de l'exercice régulièrement. Ne pas fumer ou arrêter de le faire peut également avoir un impact, selon les chercheurs.

Nos partenaires