Non, les compléments vitaminés ne sont pas bons pour la santé

27/12/13 à 09:06 - Mise à jour à 09:06

Source: Le Vif

Un groupe de médecins américains appellent les consommateurs à ne plus ingérer de vitamines. Elles seraient inutiles selon les cinq chercheurs, et même parfois dangereuses pour la santé.

Non, les compléments vitaminés ne sont pas bons pour la santé

© Thinkstock

"Stop au gaspillage d'argent" dans les vitamines. C'est l'appel qu'un groupe de médecins américains vient de passer dans une revue médicale, Annals of Internal Medicine. Selon les cinq auteurs, il n'y a aucun bénéfice clairement démontré, à ingérer des compléments vitaminés. Dans certains cas, ils pourraient même s'avérer dangereux.

"La plupart des suppléments n'empêchent pas les maladies chroniques ou la mort. Leur utilisation n'est pas justifiée, ils devraient être évités", expliquent les praticiens.
Des représentants de l'Association des produits naturels, une organisation professionnelle qui représente les fournisseurs et les détaillants de vitamines américains, se sont dits choqués, auprès du New York Times, d'une "attaque" vers leur industrie. Et pour cause : cette industrie représentait 30 milliards de dollars l'année dernière aux Etats-Unis. Très populaires et en constante augmentation, les suppléments multivitaminés sont consommés par 40% des Américains, d'après les données de l'enquête nationale sur la santé et la nutrition.

Les partisans des vitamines ont donc préféré mettre en avant une autre étude, publiée en 2012, qui démontrait une réduction modeste de l'ensemble des cancers.

Des résultats "lamentables"

La revue médicale Annals of Internal Medicine s'appuie notamment sur deux nouvelles études rapportant des résultats "lamentables" des effets des compléments alimentaires multivitaminés dans l'aide à la préservation des fonctions cognitive et la prévention des crises cardiaques. Dans la première étude, près de 6000 médecins de sexe masculin de 65 ans et plus ont pris des vitamines pendant plus de dix ans sans aucun avantage. Ils ne sont ainsi pas plus susceptibles de conserver leurs fonctions cognitives en vieillissant que les médecins qui n'ont pas pris ces vitamines.

Le groupe Cochrane, qui publie des critiques médicales, a conclu de son côté que la prise de vitamines n'augmentait pas la durée de vie. Une autre étude, publiée le 12 novembre va dans la même direction. Selon celle-ci, il y a pour le moment trop peu de preuves en faveur d'une diminution des risques de cancers et de maladies cardiovasculaires. Des recherches ont même démontré comme le rapporte le New York Times, que les suppléments de bêta-carotène pouvaient au contraire aggraver le risque de cancer du poumon chez les fumeurs. De fortes doses de vitamines A et E peuvent aussi augmenter le risque de décès.

Le docteur Stephen Fortmann, qui a dirigé le groupe de travail, conclut : "Ne pensez pas que prendre des vitamines compense une mauvaise alimentation, que vous pouvez manger beaucoup de fast-food et prendre ensuite un tas de suppléments. Ce n'est vraiment pas une bonne idée."

Par Johan Garcia

Nos partenaires