Ménopause: transpirer pour moins suer?

09/08/16 à 10:00 - Mise à jour à 10:02

Source: Bodytalk

Paradoxalement, les efforts physiques qui font transpirer tempèrent les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes de la ménopause. En plus d'être bénéfiques contre les fractures, un autre problème lié à la ménopause.

Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes sont les deux plaintes principales des femmes touchées par la (péri)ménopause. Elles sont environ 80 % à en souffrir à des degrés divers. Si la cause exacte n'est pas encore connue, nombreux sont ceux qui pensent que la température corporelle grimpe soudainement, pour une raison peu claire, et déclenche ainsi les crises. Cette hypothèse est peu vraisemblable : la température corporelle n'augmente que de 0,04°C avant et pendant les bouffées, ce qui n'est pas significatif.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires