Mal de dos : le ballon est-il vraiment l'alternative magique ?

10/09/13 à 10:56 - Mise à jour à 10:56

Source: Le Vif

Face au nombre croissant de personnes confrontées au mal de dos, on assiste à une montée d'alternatives à la chaise de bureau classique, tel que le ballon. Selon les fabricants, il permet de se muscler les abdominaux et le dos en travaillant à son bureau.

Mal de dos : le ballon est-il vraiment l'alternative magique ?

© Thinkstock

Étude

Les preuves scientifiques manquent néanmoins pour démontrer que les ballons renforcent réellement les muscles. Plusieurs enfants installés durant toute une année scolaire sur des ballons ont fait l'objet d'une étude. Les chercheurs n'ont révélé que très peu de différences par rapport à d'autres enfants installés sur une chaise classique. S'il existe peu de différence au niveau musculaire, le siège ballon présente l'avantage d'obliger la personne assise dessus à se tenir droit, ce qui est toujours mieux qu'une position avachie.

Le ballon peut-il crever ?

Même si le ballon roule contre un objet pointu, il ne peut pas crever comme un ballon d'hélium. Le caoutchouc est suffisamment épais pour que le ballon ne se dégonfle que lentement lorsqu'il est troué. Par ailleurs, un siège ballon se ramollit avec le temps. Il faut donc lui donner un petit coup de pompe de temps en temps.

À petite dose

Les ballons complètent les chaises de bureau, mais ne peuvent les remplacer, car le ballon n'est utilisable que pendant un temps limité. Rester toute la journée dessus est trop fatigant et fait perdre la sensation de confort. Il vaut mieux ne s'y installer que pendant deux heures. Si vous avez un métier ou vous êtes souvent assis, il faut pouvoir alterner l'usage du ballon avec une chaise de bureau classique. Autre défaut : vous êtes assis plus haut que sur une chaise de sorte qu'il faut également surélever le bureau si l'on veut éviter de se pencher en avant.

Achat

Les ballons sont disponibles en différents formats. Choisissez-le en fonction de votre taille. Le bassin doit être légèrement surélevé par rapport aux genoux, sinon le ballon est trop petit. L'angle entre le tronc et les cuisses doit dépasser les 90 degrés.

Nos partenaires