Longévité, minceur et santé de fer : quels sont les secrets des Japonais ?

13/07/16 à 16:08 - Mise à jour à 16:59

Source: Le Vif

L'espérance de vie au Japon est parmi l'une des plus élevées au monde. De nombreux chercheurs se sont intéressés aux facteurs qui permettraient aux Japonais de vivre mieux et plus longtemps, de rester minces et en meilleure santé. Quel est donc leur secret ?

Longévité, minceur et santé de fer : quels sont les secrets des Japonais ?

L'espérance de vie à la naissance des femmes au Japon atteint des records : 87 ans. © iStock

Selon les données de la Banque mondiale, l'espérance de vie à la naissance au Japon est de 84 ans, une des plus élevées dans le monde en 2014, bien au-dessus de la moyenne mondiale qui est de 71 ans et devant la Belgique (81 ans). Le principal secret de la longévité des Japonais réside essentiellement dans leur mode de vie et leur alimentation.

Une baisse de 15% du taux de mortalité

L'alimentation a un impact considérable sur l'espérance de vie. De nombreuses études le prouvent. Une étude publiée dans la revue BMJ, met en avant la corrélation entre l'alimentation et le risque de maladies cardiovasculaires. Elle se base sur le guide recensant les aliments les plus sains publié par le gouvernement japonais pour encourager la population à prendre de bonnes habitudes alimentaires. Le guide comporte des messages comme : "Profitez de vos repas", "Mangez à des heures régulières", "Evitez le sel et la graisse", "Privilégiez les produits locaux".

Selon les chercheurs, 15 ans après le début de l'étude, "les hommes et les femmes âgés de 45 à 75 ans qui respectent les recommandations du guide ont moins de chance de contracter une maladie cardiovasculaire." Leur taux de mortalité baisse de 15%. La consommation de fruits et de légumes frais et un apport adéquat de viande et de poisson sont donc des facteurs de longévité. Pour ce qui est des produits frais et locaux, les Japonais sont des champions, allant même jusqu'à faire les courses deux fois par jour.

De manière générale, les Japonais consomment des aliments nutritionnellement très énergisants, mais faibles en calories : des graines, des algues, des fruits, mais aussi des oeufs et divers poissons. Pour bien commencer la journée, les Japonais ont des habitudes très différentes des nôtres. Le siteVivre le Japon nous permet de découvrir les petits déjeuners japonais composés de riz, d'oeufs et d'algues séchés.

Une des bonnes idées des Japonais est la "bento", une boite à déjeuner très populaire utilisée aussi bien par les écoliers que par les hommes d'affaires. Cette boite contient différents compartiments dans laquelle se trouvent légumes, algues, tofu et poisson. Manger avec des baguettes serait également bénéfique, elles permettent en effet de manger plus lentement et de ressentir plus rapidement un sentiment de satiété.

La traditionnelle "bento", une boite à picorer

La traditionnelle "bento", une boite à picorer © iStock

Pas étonnant donc que l'obésité reste un phénomène relativement rare au pays du soleil levant. Les Japonais affichent en général un indice de masse corporelle (IMC) plus faible que leurs homologues occidentaux selon un rapport de l'OCDE datant de 2013. Les jeunes générations cependant, "consomment plus d'alcool que les générations précédentes et adoptent souvent un régime alimentaire à l'occidentale." explique Manami Inoue, professeur en épidémiologie du cancer à l'Université de Tokyo, interviewé par Pour la science. Fastfood et soda font cependant bel et bien partie du quotidien des plus jeunes et pourraient avoir un impact sur l'espérance de vie.

Un mode de vie traditionnel

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le Japon est un pays où la consommation d'alcool et de tabac est très importante. L'alcool et la cigarette y sont à la portée de tous et à des prix très raisonnables. Les Japonais fument plus que les Américains. Par contre, le tabagisme reste un phénomène relativement rare chez les femmes. Elles fument beaucoup moins que les hommes, ce qui expliquerait peut-être leur plus longue résistance dans le temps.

L'alcool n'est pas connoté négativement, il joue plutôt un rôle social. Boire un verre après le travail forge l'esprit d'équipe et il est coutume de boire l'alcool traditionnel, le saké, après avoir signer un contrat. Par contre, il est vrai que les Nippons auront tendance à être plus vite joyeux, le visage rouge et les yeux embués d'alcool. En effet, les Asiatiques n'ont pas les mêmes capacités que leurs homologues occidentaux en ce qui concerne l'alcool. La moitié d'entre eux manque d'enzymes capables d'assimiler l'alcool. Ils seraient donc moins résistants aux breuvages alcoolisés.

Un businessman ivre dans une station de métro

Un businessman ivre dans une station de métro © iStock

"Les facteurs génétiques ne semblent avoir qu'un impact limité sur l'espérance de vie, et les modes de vie apparaissent beaucoup plus importants", explique par ailleurs Manami Inoue. "Par exemple, les femmes japonaises vivent plus longtemps grâce à leurs habitudes de vie saines, notamment un meilleur régime alimentaire - particulièrement chez les plus de 50 ans. Ces Japonaises consomment aussi moins de viande et de graisses animales que la moyenne des Occidentaux, et mangent davantage de poisson." Le thé vert serait également un excellent moyen de se garder en bonne santé. Et qui n'a jamais entendu parler de l'archipel d'Okinawa et de son élixir de jouvence ? Les Japonais, qui détiennent les clés de la longévité, ont encore beaucoup à nous apprendre.

Par Léa Renaud

Nos partenaires