Les risques du piercing

03/08/17 à 11:46 - Mise à jour à 13:17

Source: Bodytalk

Lèvres, joues et langue, tout est matière à piercing. Mais entre le " body-art " et la santé, il faut parfois savoir choisir. Le piercing de la langue et des autres zones buccales n'est pas dénué de risques...

Barbell, Labret, Medusa, Madonna, Banana Bell, Smiley, Lowbret, sont autant de noms poétiques pour définir les différentes formes de piercings couramment portés dans la sphère bucco-faciale. Aux États-Unis, et dans une moindre mesure en Europe, il est devenu courant de se percer la langue, les lèvres ou les joues, voire la luette ! On compte aujourd'hui entre 10 et 20 % de porteurs de piercings chez les 15-25 ans, avec une augmentation de plus en plus importante chez les moins de 15 ans. Pour expliquer ce phénomène de mode issu de la même mouvance que celle des tatouages, on trouve deux motivations opposées : d'une part la volonté de se marginaliser et d'autre part celle de s'intégrer dans un groupe. Mais au-delà de ces considérations esthétiques et psycho logiques, il ne faut pas négliger l'aspect " santé " ! Ces piercings buccaux ne sont pourtant pas anodins : de réels dangers pour la santé existent. En effet, le milieu buccal porte d'entrée infectieuse par excellence, est source de complications, douleurs, inflammations, saignements...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires