Les premiers cas suspects de Sida observés il y a 35 ans

03/06/16 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Belga

Dimanche 5 juin, cela fera 35 ans que le grand public apprenait qu'une maladie du système immunitaire avait été observée sur plusieurs hommes. Cette maladie sera plus tard appelée Sida.

Les premiers cas suspects de Sida observés il y a 35 ans

© Reuters

Très vite, on parlera d'épidémie car tous les continents sont atteints. Si des progrès scientifiques ont été enregistrés depuis lors, le chemin est encore long. L'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), dont le Sida est le dernier stade, peut aujourd'hui être traitée mais il n'est, à l'heure actuelle, toujours pas possible de l'éradiquer.

Le Sida est une maladie causée par un rétrovirus qui détruit les cellules du système immunitaire. Celle-ci se transmet entre autres par des contacts sexuels, des transfusions sanguines et des aiguilles pour injection. Des traitements antiviraux permettent aujourd'hui d'avoir une espérance de vie normale. Sans traitement, la maladie se révèle par contre fatale.

Il y a 35 ans, le 5 juin 1981 précisément, l'Institut de la Santé américain CDC informait pour la première fois le grand public que des infections inhabituels avaient été constatées sur un groupe de cinq hommes américains, faisant penser à un problème immunitaire. Un an plus tard, le nom d'AIDS pour "Acquired Immune Deficiency Syndrom" (en francais, SIDA, pour Syndrome d'ImmunoDéficience Acquise) était donné à la maladie.

De par le monde, quelque 36,7 millions de personnes vivent avec le VIH. Environ 70% d'entre elles se trouvent en Afrique", déclare Marie Laga, experte Sida à l'Institut de médecine tropicale d'Anvers. "La bonne nouvelle, c'est qu'environ 17 millions de patients ont accès à des inhibiteurs, qui leur sauvent la vie. La mauvaise nouvelle par contre, c'est que le nombre de nouvelles infections au virus reste stable, alors qu'on espère une diminution du taux d'incidence".

En Belgique, chaque année, mille nouvelles infections sont diagnostiquées. Ces quinze dernières années, une hausse du taux d'infection a par ailleurs été constatée. L'épidémie du Sida en Belgique concerne principalement des hommes au sein de la communauté homosexuelle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires