Les pharmacies commandent en masse les autotests de dépistage du VIH

30/11/16 à 17:50 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

Lancés il y a une semaine, les autotests de dépistage du VIH ont été commandés en masse par les pharmacies belges. Plus de 9.000 tests ont déjà été livrés, et quelque 10.000 de plus le seront dans les jours qui viennent.

Les pharmacies commandent en masse les autotests de dépistage du VIH

© BELGA

A la veille de la journée mondiale de lutte contre le Sida, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé à Genève de nouvelles directives sur l'autodépistage. Selon l'organisation, 40% des personnes infectées ignorent leur statut, soit plus de 14 millions de personnes. "Nombre d'entre elles sont des personnes exposées à un risque élevé d'infection par le VIH qui se heurtent souvent à des difficultés pour accéder aux services de dépistage existants." Pour ces personnes, l'autodépistage permettra de savoir quel est leur statut et surtout "comment obtenir le traitement et l'accès au service de prévention", selon la directrice de l'OMS Margaret Chan.

Pour l'OMS, l'autodépistage doit permettre un diagnostic avant la maladie.

L'autodépistage du VIH signifie que les gens peuvent utiliser la salive ou le sang d'une piqûre au doigt pour connaître leur statut en privé, dans un endroit confortable pour eux. Il donne le résultat en 20 minutes tout au plus. Il est conseillé à ceux qui ont un résultat positif d'aller faire un test de confirmation dans un dispensaire.

En Belgique, 1.001 nouveaux cas de VIH ont été rapportés en 2015, soit une moyenne de 2,7 diagnostics de VIH par jour. Pour lutter contre le virus, un dépistage précoce demeure efficace, car le risque de mortalité d'un patient diagnostiqué tardivement est seize fois supérieur à celui d'un patient diagnostiqué précocement.

Nos partenaires