Les enfants des familles aisées particulièrement touchés par les allergies

02/05/13 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Le Vif

Selon un rapport du gouvernement américain, les enfants américains souffrent de plus en plus d'allergies et ceux vivant dans les familles les plus aisées sont particulièrement touchés.

Les enfants des familles aisées particulièrement touchés par les allergies

© ThinkStock

Un rapport du Centre national des statistiques de santé publique (NCHS) consacré aux enfants âgés de moins de 17 ans, estime que les allergies cutanées comme l'eczéma sont celles qui ont connu la plus forte augmentation au cours de la dernière décennie, passant de 7,4% en 1997-1999 à 12,5% en 2009-2011.

Les allergies alimentaires ont également augmenté au cours de cette période, passant de 3,4% à 5,1%. Les taux d'allergies respiratoires, comme le rhume des foins, sont restés constants mais continuent d'être l'allergie infantile la plus fréquente (17%).

Une allergie est une réaction excessive à des substances que le système immunitaire devrait trouver inoffensives, comme le pollen, le lait ou l'arachide.

Certains experts estiment que la hausse des allergies aux Etats-Unis et dans d'autres parties du monde développé, sont le résultat d'une hygiène croissante qui élimine les microbes. L'étude du NCHS relève que les enfants hispaniques aux Etats-Unis sont moins nombreux à souffrir de ces maladies allergiques.

Les chercheurs ont également constaté que la prévalence de l'allergie alimentaire et respiratoire augmente avec le revenu. "Les enfants qui vivent dans une famille qui possède un revenu égal ou supérieur à 200% du seuil de pauvreté, possèdent les taux de prévalence les plus élevés", explique le rapport.

En savoir plus sur:

Nos partenaires