Les effets néfastes du Smartphone sur le sommeil

27/01/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

On savait déjà que regarder un écran juste avant de se coucher avait des conséquences néfastes sur le sommeil, mais une nouvelle étude révèle aujourd'hui que l'utilisation de Smartphones en fin de soirée va de pair avec une sensation de fatigue au réveil accompagnée d'une concentration et d'une motivation diminuée au travail.

Les effets néfastes du Smartphone sur le sommeil

© Thinkstock

L'étude en question, publiée dans la revue des sciences du comportement américaine, Organizational Behavior and Human Decision Processes, se composait de deux parties. Dans la première, 82 cadres étaient invités à remplir des questionnaires, quotidiennement pendant deux semaines, concernant l'emploi de leur Smartphone dans le cadre de leur travail, la quantité et la qualité de leur sommeil, leur motivation au travail et leur sensation de fatigue. Ils étaient soumis à ces tests à 6 heures (afin d'évaluer l'utilisation de leur Smartphone pour le travail la veille, leur sommeil, et leur état de fatigue le matin) et à 16 heures (pour évaluer leur motivation au travail au cours de la journée écoulée).

Les résultats ont révélé que l'emploi du Smartphone après 21 heures allait de pair avec une réduction du nombre d'heures de sommeil ; que cette réduction entraînait une sensation de fatigue au réveil ; et que cette fatigue diminuait la motivation au travail au cours de la journée.

Les chercheurs assurent par ailleurs que l'effet inverse n'entre pas en jeu dans le processus, c'est-à-dire qu'un manque de motivation au travail n'augmente pas le recours au Smartphone le soir. Le niveau de motivation au travail n'aurait d'ailleurs aucune incidence sur l'utilisation du Smartphone, à des fins professionnelles ou non, en soirée.

Dans la seconde partie de l'étude, 161 employés, dans des secteurs variés allant de la dentisterie à la comptabilité, ont été soumis aux mêmes tests, mais ils étaient également interrogés sur leur utilisation d'autres appareils électroniques - comme les ordinateurs, les portables, les tablettes et la télévision.

Cette seconde partie a abouti aux mêmes résultats que la première, mais a mis en lumière le fait que les Smartphones avaient une plus grande incidence sur les paramètres étudiés que les autres appareils électroniques.

Selon le chercheur Russell Johnson, de l'université d'État du Michigan, "les Smartphones sont pratiquement conçus à la perfection pour perturber le sommeil, car ils empêchent de se "déconnecter" après une journée de travail et de se relaxer pour pouvoir trouver le sommeil".

Une récente politique américaine stipule par ailleurs que l'exposition à une source lumineuse - dont les écrans - durant la nuit pourrait, en plus de perturber le sommeil, augmenter le risque de maladie, comme le cancer par exemple.

Le manque de sommeil a de nombreuses répercussions sur notre vie de tous les jours : fatigue, humeur maussade, émotivité accrue, problèmes de concentration, difficultés de mémorisation, problèmes de santé et même accidents de la route. Selon une étude de 2012, les personnes fatiguées au volant courent deux fois plus de risques d'avoir un accident que les autres, un manque de 4 heures de sommeil produisant le même effet que boire un pack de 6 canettes de bière. Pour des raisons physiologiques, une personne fatiguée serait par ailleurs moins en mesure de prendre une décision importante, car elle n'envisagerait principalement que les conséquences positives de celle-ci, ne réfléchissant donc pas de manière tout à fait réaliste. Nous savons aussi que la fatigue entraîne une fausse sensation de faim et nous pousse à manger davantage.

Alors, en plus de limiter l'utilisation des Smartphones et des autres appareils électroniques avant de se coucher, voici quelques conseils pour tomber dans les bras de Morphée d'une manière 100% naturelle.

Évitez de regarder les nouvelles du soir, et son lot de meurtres, viols, crises financières et mauvaises nouvelles en tous genres, juste avant d'aller dormir. Le cerveau a tendance à se focaliser sur les dernières informations qu'il a reçues. Mieux vaut éteindre les appareils deux heures avant le coucher et opter pour un bain relaxant, un bon livre ou de la musique par exemple.

Laissez vos tracas quotidiens de côté et faites des choses que vous aimez avant d'aller dormir. Associez aussi l'heure du coucher à une pensée ou à une émotion agréable : le cerveau se focalisera naturellement dessus et vous mettra ainsi en bonne condition pour trouver le sommeil.

Veillez à maintenir une bonne hygiène de vie. Couchez-vous à heures régulières et évitez la caféine, l'alcool, la nicotine et les repas trop copieux le soir.

Évitez de dormir dans une pièce trop chauffée.

Faites placer des volets pour dormir dans l'obscurité.

Ne ruminez pas vos problèmes. Posez un cahier et un stylo sur votre table de nuit et notez-y les soucis qui font éventuellement leur apparition dans votre esprit. L'idée est de ne pas les garder en tête et de les mettre par écrit de manière à pouvoir y revenir le lendemain matin, à tête reposée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires