Les aphrodisiaques, ça marche ?

14/02/14 à 19:22 - Mise à jour à 19:22

Source: Le Vif

Est-ce que les aphrodisiaques sont réellement efficaces ? Voilà une vaste question qui se posait déjà avant notre ère. Tentative de réponses avec deux spécialistes.

Les aphrodisiaques, ça marche ?

© Thinkstock

OUI

Martine Fallon, consultante en alimentation énergétique, auteure de Love Cuisine

Si la plupart des études sur les aphrodisiaques sont peu concluantes, c'est que leurs effets sont difficiles à objectiver. Mais n'est-il pas étonnant que le chocolat, déjà dénoncé en 1621 par le théologien allemand Rausch comme la cause des embrasements passionnels, ait été crédité en 2006, dans une étude du sexologue italien Andrea Salonia, d'un impact positif sur la libido, particulièrement féminine ? (2) Par ailleurs, les témoignages positifs ne manquent pas. Sur l'élixir de grenade, par exemple, obtenu à partir d'un condensé fermenté du fruit, des fleurs et des feuilles du grenadier, et connu depuis l'Antiquité comme un puissant stimulant de la sexualité masculine. Mon herboriste bruxellois préféré, qui recommande volontiers ce produit à ses clients, n'a jamais enregistré qu'une seule plainte le concernant, et c'était pour... excès d'efficacité ! La truffe, qui contient une hormone végétale dont l'odeur est proche des phéromones mâles, peut rendre un homme irrésistible... à condition qu'il en consomme au moins 250 g par jour ! Au prix où sont les truffes, mieux vaut se rabattre sur les huîtres : l'effet souhaité est obtenu dès la douzaine ! Mais ce n'est pas parce qu'un aphrodisiaque est naturel qu'il est inoffensif : le bois bandé, qui est l'écorce d'un arbre antillais, permet de faire durer le plaisir, mais il peut entraîner des crises de priapisme !

NON

Serge Pieters, Diététicien, Président de l'Union Professionnelle des Diplômés en Diététique de Langue Française

Aucune étude sur les aliments n'a démontré d'effet aphrodisiaque crédible... mais, bien entendu, si vous y croyez à fond, l'effet placebo peut jouer ! Quant aux croyances basées sur la forme de certains aliments, ce ne sont que des mythes : la banane n'augmente pas la libido chez l'homme, ni les crustacés chez la femme ! Mais il y a quand même des choses à faire, car l'amour est un acte physique. L'homme a donc intérêt à s'hydrater correctement... sinon, comme tout sportif, il sera moins performant. Mais attention à l'alcool, qui inhibe la sexualité ! D'autre part, pour bien faire l'amour, il faut que le coeur soit en bonne santé et que le sang circule jusqu'à l'extrémité du plus petit capillaire. Ce qui suppose une alimentation variée, avec de bonnes graisses - les oméga-3 contribuent à la fluidité du sang - et beaucoup de fruits et surtout de légumes, qui sont une source de nitrates, lesquels augmentent la vasodilatation, y compris au niveau des parties génitales, par production de monoxyde d'azote. Mais il ne suffit évidemment pas de boire chaque jour deux grands verres de jus de betterave, comme c'est actuellement la mode chez les sportifs, pour avoir une meilleure sexualité ! Par contre, je recommande d'éviter les aliments à odeur forte, comme l'ail ou certains fromages, et ceux qui peuvent augmenter les flatulences, comme la choucroute ou le cassoulet : ce sont des "tue-l'amour" !

Par Marie-Françoise Dispa

Nos partenaires