Le suicide, principale cause de mortalité chez les jeunes femmes

26/05/15 à 11:53 - Mise à jour à 02/06/15 à 12:31

Le suicide est la première cause de décès parmi les femmes de 15 et 19 ans. Il dépasse les accidents, la maladie ou les complications suite à une grossesse dans les statistiques. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le suicide, principale cause de mortalité chez les jeunes femmes

© iStock

Le rapport de l'OMS se penche sur six régions du monde. Les complications liées à la grossesse étaient depuis des années la principale cause de décès dans cette tranche d'âge. Cependant, depuis une décennie, les choses changent et c'est désormais le suicide qui est le plus meurtrier. Ce qui serait en soi plutôt une bonne nouvelle puisque cela voudrait dire que le taux de femmes mortes en couches est en baisse. Une baisse par ailleurs confirmée par les chiffres : le taux de mortalité pour les 15-19 ans est passé de 137.4 par 100.000 en 2000 à 112.6 aujourd'hui.

Le problème du suicide serait particulièrement aigu en Asie du Sud-est où il tue trois fois plus qu'ailleurs. Dans The Telegraph, le professeur Vikram Patel, psychiatre, explique cela par la "discrimination liée au genre, très présente dans ces pays. Celle-ci entraîne des mariages forcés. Ou encore de n'offrir aux jeunes femmes d'autres perspectives d'avenir que les tâches ménagères. Arrachées à leurs proches et confrontées à la violence de leur partenaire, ces jeunes filles sont plus susceptibles de se suicider."

En Inde, par contre, le taux de suicide des jeunes femmes est plus élevé dans les parties les plus développées du pays. "Probablement parce que les femmes y ont de plus grandes aspirations, mais sont rapidement confrontées aux limites sociales de leur milieu. En Inde, mais aussi en Chine, 50 % des suicides ne sont pas liés à des troubles mentaux, mais bien à un authentique désespoir" précise-t-il encore.

Il est à noter que si le suicide est dans le top trois des causes de mortalité partout dans le monde, ce n'est pas le cas en Afrique où les complications liées à la grossesse et le sida occupent le haut du classement.

En Angleterre, si le taux de suicide est plus élevé chez les hommes, c'est parce que ces derniers utilisent des moyens plus radicaux lors de leur tentative. Parmi les jeunes filles qui ont appelé un centre avec des sentiments suicidaires, 75 % avaient utilisé des moyens médicamenteux. Il n'était que 50 % des garçons.

Le sentiment de désespoir chez les jeunes filles anglaises serait encore encouragé par les médias sociaux et l'idéal de beauté tronqué ainsi que la pression sexuelle qui en découle. Sans parler des sites d'encouragement au suicide, souvent tenu par des femmes, qui donnent le sentiment pervers de faire partie d'un groupe. Enfin, le suicide est une des manières pour les filles d'exprimer leur colère, se battre étant pour une femme encore socialement très mal vu.

Les cinq principales causes de décès chez les jeunes filles

1. Suicide

2. Maternité

3. Sida

4. Accident de la route

5. Maladies diarrhéiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires