Le psoriasis, une maladie non contagieuse dont de nombreux patients ont honte

23/10/14 à 22:03 - Mise à jour à 22:03

Source: Belga

Plus d'un Belge sur trente souffre de psoriasis, une affection cutanée chronique non contagieuse qui suscite souvent les regards curieux, indique jeudi l'ASBL Gipso. A l'occasion de la journée mondiale consacrée à cette maladie, le 29 octobre, le groupe d'aide à la recherche et à l'information sur le psoriasis souhaite mettre en lumière la "dimension psychologique importante liée au psoriasis", selon les mots de sa présidente.

"L'idéal de beauté passe par une belle peau et de nombreux patients atteintsde psoriasis ont par conséquent honte de leur maladie. Ils consacrent souvent énormément de temps à camoufler leur peau et évitent certaines activités sociales, comme la natation", précise Antoinette Romeo.

Le facteur psychologique peut également être impliqué dans l'apparition du psoriasis, le stress pouvant provoquer son développement. L'amélioration de la qualité de vie du patient passe entre autres par une rectification des idées reçues erronées sur la maladie, estime l'association. Une de celles-ci concerne la contagion.

"Le psoriasis n'est absolument pas contagieux", indique le Dr. Olivier Vanhooteghem, chef du Service de Dermatologie de la Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth de Namur. "Cette maladie inflammatoire chronique va plus loin que la surface de la peau et résulte d'un dérèglement du système immunitaire, par une stimulation génétique de type stress physiologique ou psychologique."

Les cellules du patient se régénèrent 5 à 8 fois plus vite que la normale, sans élimination des anciennes cellules, ce qui provoque l'accumulation de cellules cutanées immatures et des desquamations accompagnées de démangeaisons. Environ 300.000 Belges souffrent de cette maladie encore largement inexpliquée, selon le Dr. Olivier Vanhooteghem.

En savoir plus sur:

Nos partenaires