Le colorant caramel, le plus répandu au monde, peut s'avérer nocif pour la santé

21/08/14 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

Le colorant alimentaire caramel, le plus répandu et le plus utilisé au monde, peut s'avérer nocif pour la santé, confirment les résultats d'une étude publiés jeudi par l'Institut scientifique de Santé publique (ISP).

Le colorant caramel, le plus répandu au monde, peut s'avérer nocif pour la santé

© iStock

Donnant aux aliments une couleur ambrée et permettant de recréer le goût de grillé, le caramel est utilisé dans les sodas à base de cola, mais aussi dans de nombreuses denrées comme par exemple les bières, les sauces, les vinaigres, les glaces, les fruits secs, etc.

La recette de base (E150a) est souvent modifiée par l'adjonction d'ammoniac (E150b), de sulfites (E150c) ou de ces deux substances chimiques combinées (E150d).

Obtenu en faisant fondre du sucre et de l'eau, le caramel peut présenter sous l'effet de la chaleur, en raison de l'ajout de ces substances chimiques, de nouvelles substances "néoformées". L'ISP en a détecté quatre au potentiel toxique: THI (substance qui empêche les réactions immunitaires de l'organisme de fonctionner correctement), 5-HMF (substance qui présente un haut potentiel toxicologique), 2-MEI et 4-MEI (agents qui peuvent être cancérigènes pour l'homme).

En termes de législation, l'Agence européenne de la sécurité alimentaire joue la prudence "parce qu'elle ne dispose que peu de données relatives aux concentrations réelles de ces substances néoformées dans le produit alimentaire final. Les concentrations des substances sont uniquement contrôlées au niveau de la production du caramel", souligne l'ISP.

L'Institut insiste sur le risque d'une exposition à ces substances néoformées, principalement chez les enfants. Il entend également conscientiser les consommateurs et les inciter à modifier leurs habitudes alimentaires en prenant en compte la mention "trompeuse" 'colorant caramel' dans la liste des ingrédients.

La Fevia insiste sur le fait que "l'utilisation du caramel est sûre"

"Le caramel est l'une des substances alimentaires les plus étudiées et plusieurs agences pour la sécurité de la chaîne alimentaire, dont l'Agence européenne de la Sécurité alimentaire (EFSA), ont confirmé, qu'à l'heure actuelle, il n'y a aucune raison de remettre en doute la sécurité du caramel", réagit jeudi la Fédération de l'Industrie alimentaire (Fevia) dans un communiqué, après la publication de résultats d'une étude de l'Institut scientifique de Santé publique (ISP).

L'ISP met en garde les consommateurs sur le fait que le colorant alimentaire caramel peut s'avérer nocif pour la santé à cause de la présence de substances "néoformées", au potentiel toxique. Celles-ci apparaissent sous l'effet de la chaleur et en raison de l'ajout de substances chimiques (ammoniac et sulfites).

"L'utilisation et l'étiquetage des additifs, entre autres du caramel, sont strictement réglementés et les producteurs alimentaires appliquent la réglementation existante garantissant la sécurité alimentaire pour le consommateur", souligne la Fevia. La fédération déplore que "l'ISP suscite l'inquiétude par une communication prématurée". "De plus, l'Agence fédérale pour la Sécurité alimentaire (AFSCA) contrôle l'application correcte de cette législation", note encore la Fédération.

L'ISP estime que l'Agence européenne de la Sécurité alimentaire joue la prudence "parce qu'elle ne dispose que peu de données relatives aux concentrations réelles des substances néoformées dans le produit alimentaire final, les concentrations des substances étant uniquement contrôlées au niveau de la production du caramel".

En savoir plus sur:

Nos partenaires