Le bruit nuit gravement à la santé

15/12/17 à 13:58 - Mise à jour à 14:57

Les nuisances sonores sont associées à des augmentations de la tension artérielle, des maladies cardiovasculaires et des troubles du sommeil ; certaines études suggèrent même un lien avec des maladies articulaires ou de l'asthme ! Il s'agit maintenant de déterminer des normes d'exposition...

L'Union Européenne estime que l'exposition à un niveau de bruit nocturne supérieur à 55dB en moyenne a déjà des conséquences graves pour la santé. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se montre plus stricte encore, considérant que des effets néfastes peuvent se manifester dès 40dB ; c'est donc cette valeur qui devrait, à terme, devenir la limite maximale acceptable pendant la nuit. Elle reconnaît néanmoins aussi que cet objectif est irréalisable à court terme dans un certain nombre de pays, pour lesquels elle propose donc dans un premier temps de viser un objectif intermédiaire de 55dB.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires