Le ballon à avaler pour soigner l'obésité

30/05/16 à 16:25 - Mise à jour à 16:23

Contenu dans une pilule, ce ballon se gonfle dans l'estomac pour procurer une sensation de satiété. Il permettrait aux personnes obèses de perdre jusqu'à 7% de leur poids sans devoir subir une opération chirurgicale.

Le ballon à avaler pour soigner l'obésité

Obésité © Getty Images

Cette alternative à l'anneau gastrique ou autre chirurgie destinée à perdre du poids a été présentée lors de la "Digestives Diseases Week", le plus grand colloque international de gastroentérologie, d'hépatologie et de chirurgie gastro-intestinale qui s'est tenu la semaine dernière en Californie.

Pratiquement, chaque capsule contient un ballon qui se gonfle ensuite avec 250 m3 d'azote par un cathéter. Il s'agit d'un système développé par la société américaine Obalon offrant une option différente de l'anneau gastrique mais aussi du ballon intra-gastrique car il ne nécessite pas d'endoscopie ni d'anesthésie. Une alternative non-invasive donc et réversible.

Aux Etats-Unis, un essai clinique a été réalisé sur un groupe de 347 personnes, ayant en commun un indice de masse corporelle compris entre 30 et 40. Rappelons qu'un IMC normal se situe entre 18,5 et 25. Au-delà, les personnes sont considérées en surpoids. S'il est supérieur à 30, elles sont obèses. La moitié des patients a avalé 3 pilules contenant un ballon, à savoir, une toutes les trois semaines. L'autre moitié a avalé des capsules dépourvues de ballon.

Ce dernier groupe a perdu en moyenne 3,59% de son poids tant dis que pour le groupe ayant consommé les pilules avec un ballon, le chiffre passait à 6,81%. En outre, une amélioration de la tension artérielle, de la glycémie et du taux de mauvais cholestérol (LDL) a été constatée sur le groupe ayant fait l'expérience du ballon dans l'estomac.

Le Dr Shelby Sullivan, directeur de cette étude et directeur du service de gastroentérologie à la faculté de médecine de l'Université Washington à St. Louis, a relevé "l'importance de ces résultats" étant donné la grande difficulté de ces personnes à perdre du poids en suivant seulement un régime et en faisant de l'exercice. "Ce système de ballons peut aider des personnes obèses à perdre deux fois plus de poids qu'en modifiant leur mode de vie" a-t-il ajouté.

Pour l'instant, le ballon gastrique Obalon n'est pas encore commercialisé aux Etats-Unis mais il est déjà disponible sur le marché européen ainsi qu'au Mexique et au Proche-Orient. Les résultats encourageants offrent donc une méthode de plus, et plus réversible que la chirurgie, pour aider les 640.000 d'obèses dans le monde à perdre du poids.

Par Axelle Verstraeten

En savoir plus sur:

Nos partenaires