La surprenante carte du monde des drogues

02/12/15 à 15:03 - Mise à jour à 15:35

Source: The Independent

L'association Recovery Brands a utilisé des données de l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime pour créer une cartographie des habitudes des consommations de drogues par pays. Les données révèlent de grandes disparités (et quelques surprises) selon les continents et les pays concernés, relate The Independent.

La surprenante carte du monde des drogues

Joint de marijuana © iStock

Pour établir ces cartes, l'association Recovery Brand a utilisé les données recueillies en 2014 par l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime en fonction des habitudes de consommation de drogues et du type de traitement des addictions par pays.

Dans la plupart des pays, la marijuana arrive en première position des drogues les plus consommées. Avec des exceptions pour le Salvador, la Thaïlande, le Laos et les Philippines où les amphétamines et les stimulants sont plus présents.

Dans cette classification, la Nouvelle-Zélande et l'Iran apparaissent comme les pays connaissant le plus haut taux de traitement au monde contre l'addiction à la drogue.

La Nouvelle-Zélande est aussi le troisième pays le plus consommateur de cannabis, juste derrière l'Irlande et les Etats-Unis. En Iran, entre un et trois pour cent de la population est considérée comme étant accro à des substances, surtout à l'héroïne et aux amphétamines. Bien que l'Ecosse soit au sommet de la liste concernant le pourcentage de la population adulte consommant de la cocaïne, (avec l'Angleterre et le Pays de Galle juste derrière) les drogues les plus utilisées au Royaume-Uni sont les opiacés. Ce qui inclut l'héroïne, l'opium et les opiacés pharmaceutiques.

La surprenante carte du monde des drogues

© Recovery Brands

En Iran, le haut taux de consommation d'héroïne est du à sa proximité avec l'Afghanistan qui est le plus gros producteur d'opium au monde. The Independent rapporte également les conclusions d'un rapport du Washington Post mettant en lumière le fait que les femmes en Iran utilisent les amphétamines, connues sous le petit nom de "crystal meth", comme moyen pour rester mince.

Le cannabis est aussi une des drogues les plus traitées dans les pays africains, car ce sont de gros producteurs de cette drogue. Mais la production d'une drogue dans un pays n'est pas toujours liée à la drogue la plus consommée dans ce pays. Par exemple en Colombie, qui est le plus gros producteur de cocaïne, la plupart des cas d'addiction traités sont liés au cannabis et non pas à la cocaïne comme on pourrait le penser.

L'Erythrée est le pays qui doit traiter le plus de cas d'abus de solvants et de produits par inhalation. La Mongolie et la Namibie quant à elles doivent principalement fournir des traitements pour les barbituriques et benzodiazépines. En Suède ce sont les addictions aux amphétamines qui doivent être les plus traitées.

La Belgique ne figure pas dans ce classement.

E.D

En savoir plus sur:

Nos partenaires